KEEPERS OF TOMORROW


 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gorgar63
Steel Tormentor
Steel Tormentor


Nombre de messages : 8697
Age : 42
Localisation : Far west auvergnat
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)   Dim 20 Déc - 1:01

Après mes périples lyonnais pour assister aux concerts de Nightwish/Arch Enemy/ Amporphis la semaine précédente puis de Europe /Scorpions il y a 2 jours me voici de retour devant une scène mais cette fois à domicile à la coopérative de mai qui programme ce soir le phénomène médiatique du moment : Ghost

Je passe rapidement sur la 1ère partie assurée par le groupe Dead Soul dont je n’ai jamais entendu parlé auparavant.

Nous avons droit à un trio constitué d’un chanteur et de 2 gratteux dont les instruments sont reliés à un clavier.

Les 3 musiciens jouent par-dessus une bande son et les guitares sonnent hyper synthétique me rappelant tour à tour Dépêche mode, le Paradise lost de la période « Host » ou encore le Cult de la période « The witch » en particulier du fait de la voix du chanteur qui n’est pas mal du tout.

Quoiqu’il en soit, ces garçons ont bien du mal à réveiller le public et à attirer la foule qui préfère profiter du bar ce qui n’est guère étonnant tant cette première partie semble décalée par rapport au contexte métal / hard rock.

Pour nombre d’entre nous, j’ai le sentiment que c’est une forme de soulagement qui domine lorsque leur prestation prend fin.

Les cantiques commencent au moins 10 bonnes minutes avant le véritable début du concert de Ghost, histoire d’attirer les fidèles près de l’autel.

Parmi ceux-ci, je remarque un moine, une nameless ghouls auvergnate qui a probablement acheté son masque au merchandising et deux bonnes sœurs diaboliques dont je doute de la virginité.

Les odeurs d’encens envahissent la coopée et insidieusement le groupe nous a déjà embrigadé dans son trip sataniste et religieux, nous sommes à présent des pions à la merci de Papa Emeritus III.

Malgré une intro un peu longue, l’entrée en scène est particulièrement soignée, les nameless ghouls se mettent en place petit à petit, d’abord le batteur et le claviériste puis un projecteur fait apparaître le lead guitariste qui attaque l’intro de « Spirit ».

Le 2ème guitariste et le batteur débarquent puis les light deviennent aveuglants et soudain, depuis l’obscurité, une apparition, le pape se révèle à nous et attaque la grande messe.



« Spirit » est un très bon morceau d’ouverture et son refrain simpliste se révèle très efficace permettant aux vrais fans de communier avec Papa Emeritus III.

Sans transition c’est sur un riff de basse que « From the pinnacle to the pit » est envoyé en pâture aux fidèles et là encore la composition fait mouche, rien de complexe mais l’accroche est immédiate avec un refrain qui remporte l’adhésion de la coopée.

Enfin les 1ers mots du pape à l’égard de la fosse en même temps que démarre un « Ritual » qui fait parcourir une première clameur dans l’assistance, un vrai bon moment d’autant plus que cette fois ci je connais le morceau et je peux donc en profiter au maximum.

Je ne connais pas l’identité du bassiste de GHOST mais celui-ci doit être un fan de Motörhead, j’en veux pour preuve le lancement du deuxième et déjà dernier morceau de « Opus eponymous » joué ce soir : « Con clavi con dio ».

Là encore la réaction du public est immédiate alors que Papa Emeritus purifie nos âmes à l’aide de son encensoir. Sathanas, we are one !

« Per aspera ad inferi » est enchaîné dans la foulée et ne laisse pas retomber le soufflet malgré la qualité des 2 homélies tirées du 1er opus qui viennent de la précédée.



Le maître de cérémonie va enfin prendre le temps de s’adresser à nous plus longuement afin de nous faire plonger dans le pêcher.

« Cette soirée va être chaude…et humide » dit-il avant de nous présenter deux « sisters of sins » qu’il interdit de facto aux premiers rangs de toucher.

En revanche, tous les autres ont le droit de faire ce qu’ils veulent et de mettre la main au panier à qui ils veulent ! Pas de bol je n’ai que des poilus autour de moi ou alors ces dames sont accompagnées donc je ne prend aucun risque.

« Voici une chanson qui parle de manger de la chair et de boire du sang » !

Les premiers rangs ont déjà compris qu’il s’agissait de « Body and blood », moi pas encore mais je ne suis pas prêt d’oublier ce morceau.

Je n’aurais certes pas droit au vin (pas grave car j’ai cru comprendre qu’il s’agissait de Chateaugay) et à l’hostie mais ce morceau que je ne connaissais pas avant le concert va s’incruster dans mon cerveau et c’est celui qui me restera en tête à la fin du show.

Une fois encore, le refrain est imparable et il y a, c’est du moins mon avis, un je ne sais quoi qui me rappelle le Alice Cooper des 70s.



« Devil church » poursuit les hostilités de manière instrumentale avant que ne débutent les premières notes de « Cirice » le single du dernier album.



Papa Emeritus a profité de ce long break pour tomber la mitre et les habits papaux afin de se présenter à nous en tenue plus décontractée.

Il ressemble d’ailleurs plus au joker (le meilleur ennemi de batman) qu’à un pape satanique.

Il n’empêche, le single du dernier album fait un carton avec encore et toujours un refrain qui fait mouche.

Pas le temps de respirer et l’intro du prochain morceau fait immédiatement réagir les fidèles puisqu’il s’agit des chants religieux de « Year zero », un titre qui fait lui aussi un véritable carton dans l’assistance.

Après un long moment de flottement instrumental, c’est « He is » qui démarre et son intro au clavier est de toute beauté.

Ce morceau plutôt slow ne m’a d’ailleurs pas conquis sur le coup alors que mon meilleur pote a lui tout de suite adhéré et c’est ce titre dont il me parlera à la fin du show.



« Absolution » ne m’enflamme pas plus que cela ce qui ne semble pas être le cas de l’audience qui semble apprécier ce morceau. Mais encore une fois, je ne connais pas cette chanson et mon jugement est forcément altéré.

Papa Emeritus III se lance à présent dans une tirade sur ce qui se passe après la mort afin de lancer un « Mummy dust » que je trouve très efficace et qui possède un vrai côté heavy et malsain qui recueille l’adhésion du public.



Après une courte pause pendant laquelle des chandeliers sont installés de part et d’autre de la scène, ce sont seulement 3 ghouls qui reviennent sur scène avec 3 guitares acoustiques (dont une 12 cordes pour le bassiste).

« Il y a des enfants dans la salle et je ne peux pas parler de ça devant eux » annonce le pape avant de défier la morale et l’éthique religieuse pour nous annoncer une chanson « about …FUCKING ».

1,2,3,4 et le public est invité a donné le tempo de l’acte sexuel en tapant dans ses mains alors que les 3 musiciens attaquent le titre « Jigolo Har Megiddo ».

Et alors que ce morceau unplugged aurait pu casser la dynamique du concert il en constitue au contraire un moment fort très apprécié et en ce qui me concerne je suis convaincu par ce titre au refrain catchy.



L’ambiance intimiste se poursuit avec l’intro atmosphérique au piano du pavé « Ghuleh/Zombie queen » alors que la coopée se drappe d’une magnifique lumière violette du plus bel effet, l’occasion pour moi de souligner la qualité des lights tout au long du concert.

Et d’un coup d’un seul les guitares viennent rompre la quiétude et c’est la deuxième partie du morceau beaucoup plus hard et rythmée qui nous est donnée en pâture avant que les choeurs liturgiques et l’orgue n’arrivent pour un final très grandiloquent et franchement réussi.



Après quelques propos un peu salaces, notre Pape nous demande ce que nous pourrions avoir maintenant ? Et les connaisseurs percutent de suite en hurlant le nom du groupe.

« Vous n’êtes pas seulement beau, vous êtes aussi intelligent » du coup il philosophe un peu le pape : « cette chanson n’est pas à propos de nous mais de la compagnie que vous pouvez trouver quand vous êtes seul avec votre conscience ».

«Ceci est une chanson écrite par Rocky Ericsson » et même moi qui suis novice en Ghost je comprends que c’est l’heure de « If you have ghosts » et dès l’intro le morceau fait un carton.

Clairement cette reprise se révèle dors et déjà un classique du groupe où je mesure la puissance du batteur qui force mon admiration car qu’est ce qu’il doit avoir chaud sous son masque.

Le groupe salue l’audience comme si c’était la fin mais ne quitte pas la scène et Papa Emeritus III annonce un dernier morceau à propos de sexe et d’orgasme pour finir en beauté.

Si j’ai bien saisi le morceau est celui qui conclut chaque concert de Ghost et il s’agit de « Monstrance clock » qui comme tous ces prédécesseurs possède un refrain suffisamment addictif qu’il suffit d’écouter une fois pour qu’il s’incruste dans votre tête.

« Merci Clermont-Ferrand, gome home and fuck each others » lance le pape / joker et les musiciens quittent la scène qui est aussitôt plongée dans le noir alors qu’une bande sonore martèle le refrain « Come together, together as one, come together for Lucifer’s son» sur fond d’orgue d’église.



La sortie de scène est plutôt originale, surtout que les musiciens ne reviendront plus.

Les vrais fans sont clairement conquis mais ils ne sont pas seuls.

En effet, j’ai quand même eu la sensation que ce soir ces derniers n’étaient pas si nombreux que ça et qu’un certains nombre de spectateurs étaient là en premier lieu par curiosité ceci expliquant à mon sens un certain manque de participation.

Mais le groupe a convaincu ces personnes là et a clairement gagné des fans ce soir, dont moi-même, car si Ghost c’est en premier lieu une musique très accessible c’est aussi un groupe qui via son concept a su se façonner une personnalité unique (imitant en quelque sorte la tactique de Kiss) à la fois mystérieuse et mystique.

Du coup, la coopée s’est transformée pendant 2 heures en une cathédrale avec sa musique mais aussi ses odeurs et ses couleurs car Ghost n’en appelle pas seulement à votre ouie mais aussi à votre odorat et à votre vue.

Et pour le premier rang même le goût est sollicité avec la distribution du vin de messe, quant au toucher lui aussi sera vivement recommandé à plusieurs reprises mais ce sera pour après le concert (sauf pour les vieux loups solitaires comme moi).

Au final, j’ai passé un vrai bon moment en compagnie des suédois et je me suis promis de mieux découvrir leur discographie parce qu’il n’y a pas à tortiller, un concert c’est quand même mieux quand on connaît bien les morceaux.

Un petit tour par le bar pour écluser une petite bière et je retourne à ma voiture la soif étanchée et le cœur léger avec les refrains de « Cirice » et de « Body and blood » en tête.

Putain je crois que je viens de me faire embrigader !


SETLIST Ghost :

Miserere mei, Deus (Gregorio Allegri song)
Masked Ball (Jocelyn Pook song)

Spirit
From the Pinnacle to the Pit
Ritual
Con Clavi Con Dio
Per Aspera ad Inferi
Body and Blood
Devil Church
Cirice
Year Zero
Spöksonat
He Is
Absolution
Mummy Dust
Jigolo Har Megiddo
Ghuleh/Zombie Queen
If You Have Ghosts (Roky Erickson cover)
Monstrance Clock

The Host of Seraphim (Dead Can Dance song)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helld (-|-) ween
Keeper Of Tomorrow
Keeper Of Tomorrow


Nombre de messages : 17925
Age : 47
Localisation : Pumpkin Garden
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)   Mer 23 Déc - 14:56

Vu au Hellfest....je me suis barré au bout de 3 titres.
Chiant est clairement le 1er mot qui me vient à l'esprit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik
gorgar63
Steel Tormentor
Steel Tormentor


Nombre de messages : 8697
Age : 42
Localisation : Far west auvergnat
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)   Jeu 31 Déc - 19:18

Voilà qui a le mérite d'être clair. lol!

Au moins il y aura un com sur ce sujet mais je me demande malgré tout si ça vaut la peine de passer une soirée à rédiger un live report vu le peu de retour que ça génère aussi bien ici que chez les papys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HellCat Ze Sith Rouille
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3434
Age : 46
Localisation : Third from the Sun
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)   Jeu 31 Déc - 21:55

Ca va v'nir, ça va v'nir ... mais vindidiouss, je suis DEJA en train de finir celui du HellFest 214547  Devil euh 2015 (il me reste quatre groupes à chroniquer ... et comme j'ai paumé certains brouillons, j'ai du refouiller dans ma poubelle, pas celle du PC mais la vraie, celle qui chlingue ...)  Evil or Very Mad .

J'ai rédigé sur un coin de feuille pour chacune de tes KRO santé  de concerts un petit topo (sauf pour GHOST : Pas encore eu le temps).
Et j'ai même sur le feu le mega-gigantesque reportage du concert de novembre à Rennes : EPICA / ELUVEITIE / SCAR SYMMETRY

Le retard de tout ça n'est pas dû qu'à un immense poil dans la main.
En ce moment, et depuis plus de deux ans, je suis au milieu de pas mal de problèmes familiaux et perso. Arbitre ou impliqué direct ... on en demande toujours plus à quelqu'un qui doucement mais sûrement s'épuise (mais ne le montre pas aux siens ... car on compte sur moi  saispas  ).
Alors parfois, même si le Metal est un de mes derniers boosters (avec mes chats) ... , j'ai un peu de mal à me focaliser trop longtemps sur les PC.

De quoi faire une bonne rubrique dans un topic : "Vie de mer**" Devil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorgar63
Steel Tormentor
Steel Tormentor


Nombre de messages : 8697
Age : 42
Localisation : Far west auvergnat
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)   Jeu 31 Déc - 23:51

C'était pas une critique par rapport à toi Bertrand, rassures toi! Wink santé

D'autant plus que je sais que tu réagis tôt ou tard.

C'est que ces live reports prennent un temps fou à rédiger (et ce n'est pas à toi que je vais l'apprendre, pas vrai ?) pour au final ne susciter que peu de réaction et je me demande si ça intéresse vraiment suffisamment de monde par rapport à l'investissement que ça demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HellCat Ze Sith Rouille
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3434
Age : 46
Localisation : Third from the Sun
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)   Ven 1 Jan - 2:17

gorgar63 a écrit:
C'était pas une critique par rapport à toi Bertrand, rassures toi! Wink santé

Vi vi, je sais. Je ne le prenais aucunement pour mouê !
Je faisais juste le vieux grincheux ...  Devil

[...]

gorgar63 a écrit:
C'est que ces live reports prennent un temps fou à rédiger (et ce n'est pas à toi que je vais l'apprendre, pas vrai ?) pour au final ne susciter que peu de réaction et je me demande si ça intéresse vraiment suffisamment de monde par rapport à l'investissement que ça demande.

Oui, je sais, j'y ai parfois pensé.
Mais bon, perso, je ne me pose pas trop de question : J'ai plutôt en tête le fait de faire revivre l'instant en y apportant mon ressenti, le pourquoi j'ai adhéré ou je me suis fait chi** surtout pour les personnes qui n'ont pu, n'ont voulu y assister.
Après, qu'on y réponde ou non,  je ne me focalise pas trop là-dessus : Y'a bon nombre de feignasses Devil  qui même s'ils vont lire ne diront rien, d'autres qui vont balancer le classique "Super C. R." ou un truc du genre sans trop savoir ce qu'elle / il a vraiment apprécié ou si ce n'est pas plutôt la réponse de politesse de base.
Non, franchement, je ne me prends pas trop le trognon : J'essaye de positiver, de me dire que si mon post a intéressé une seule personne, a été utile c'est déjà ça.
Et s'il n'y a aucune réponse, peut-être qu'un jour, quelqu'un tombera dessus et appréciera.
Ouaip, bizarrement, je positive.

M'enfin, je comprends toutefois ton point de vue. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorgar63
Steel Tormentor
Steel Tormentor


Nombre de messages : 8697
Age : 42
Localisation : Far west auvergnat
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)   Ven 1 Jan - 20:45

HellCat Ze Sith Rouille a écrit:
...Ouaip, bizarrement, je positive...

Et c'est toi qui a raison et en plus je le sais. santé

Du coup j'ai aussi du vouloir faire mon grincheux bing lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helld (-|-) ween
Keeper Of Tomorrow
Keeper Of Tomorrow


Nombre de messages : 17925
Age : 47
Localisation : Pumpkin Garden
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)   Ven 1 Jan - 22:18

Lolo, c'est pour ça aussi que je me fais moins chier désormais et que je chronique 2 albums par an et que pour les concerts je ne me casse pas plus le trognon!
Mes CR se résument à quelques phrases, des photos et de la vidéo qui permet de juger sur pièce.
Ceci dit j'ai tenu à dire ce que je pensais de cette nouvelle coqueluche qu'est Ghost et dont j'ai trop de mal à comprendre l'engouement tellement ça sent le réchauffé sans génie....mais plutôt qu'être en mode "grincheux" je suis peut être un vieux con blasé....qui a du mal à s'émerveiller devant tout et n'importe quoi. La nature me procure plus d'émotions bien souvent que les choses construites par mes semblables.
Une époque où on s'extasie pour un rien sur du passable ou du médiocre fait, de mon exigence personnelle, bien pâle figue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik
HellCat Ze Sith Rouille
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3434
Age : 46
Localisation : Third from the Sun
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)   Mer 2 Mar - 1:20

Bon, bin m'y voilà, sur ce compte-rendu.

Je vais passer sur la première partie qui avait l'air d'être d'un passionnant. Rolling Eyes zzzzz

Concernant GHOST, je n'ai pas eu l'occasion de les voir.
Ce groupe est assez atypique.
J'avais bien aimé le premier album, rempli de titres qui avaient fait "tilt" : "Con Clavi Con Dio", "Elizabeth" qui reste ma chanson chouchou.
Le second, je ne suis jamais vraiment trop rentré dedans, sans savoir pourquoi. Mais je n'ai pas dit que je n'aimais pas.
Le troisième, ça l'a carrément fait, avec l'énorme "Cirice" loveit , "Mummy Dust", "Absolution" qui font tilt à chaque fois.

Je reste fidèle à mes fondamentaux, mais il y a des trucs chez GHOST qui me parlent.
Des mélanges entre ce son lourd, doomesque et un côté pop.
Et la voix du chanteur : Good
Que ça innove ou non, peu m'importe : J'aime.

Alors, quand Mr Lolo se pointe au show des Suédois et nous pond un rapport, il y a pas mal de fébrilité.
Je savais que la voix ne pouvait pas être en cause, sinon trop soft pour être de la guimauve. Devil
Ni glam, ni heavy, ni autre truc mielleux et soporiphique habituel  Devil  ... Qu'allait dire notre Auvergnat de service ?

Pas par fainéantise, je ne vais pas reprendre ton compte-rendu : Inutile de commenter un commentaire ou de paraphraser.
Tout est bien décrit, dans le déroulement sur scène et en dehors.  Wink

gorgar63 a écrit:
En revanche, tous les autres ont le droit de faire ce qu’ils veulent et de mettre la main au panier à qui ils veulent ! Pas de bol je n’ai que des poilus autour de moi [...].

Et alors, sur un malentendu ...  Devil
Et l'esprit glam, moumoute jaillissant du débardeur fluo, tantes peroxydées & co : Tu en fais quoi ?
Allez Lolo, fallait y aller franco.

Retour aux affaires :
Visiblement, on a chacun nos ressentis sur certains morceaux qui ont marqués l'un et l'autre d'entre nous.
Bon, il est vrai que j'ai eu droit aux trois albums avant le live alors que toi, c'est quasi le contraire (à quelques exceptions près).
Mais au final, ça ne laisse personne insensible.
En reprenant ta setlist, c'est bien dommage que "Elizabeth" ne soit pô joué ... mais comme là, on est sur la tournée de Meliora.

Comme souligné justement, le light show violet :  loveit
On est loin des couleurs récurrentes lors des concerts : Là, ça le fait carrément car probablement pas choisie par hasard.
Cette couleur étant souvent reprise dans l'Eglise comme celle de la pénitence, lors des périodes de jeûne (souvenirs de beaucoup d'années d'enfant de chœur ... Oui, j'ai encore mal ... pour prévenir toute allusion salace  Devil  ).

Le "classique" Papa Emeritus qui devient une sorte de Joker : Pourquoi pas.
Après tout, autant varier les plaisirs des yeux même si ceux à Lolo devaient se situer plutôt dans un environnement immédiat, à la recherche de paniers garnis. Shocked Surprised

J'attends vraiment le show du HellFest, mais autant le dire, même sans running order horaire, je peux certifier que le dimanche sera terrible à planifier tellement il y a du lourd partout !
Mais ça, j'y reviendrai dans le topic dédié.

Sans être original car c'est habituel avec Mr Laurent, que dire de plus sinon que c'est toujours aussi précis, concis et complet ...

Good

Le prochain, c'est quand tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)   Aujourd'hui à 22:45

Revenir en haut Aller en bas
 
GHOST / DEAD SOUL - 02/12/2015 - CLERMONT-FERRAND (La coopérative de mai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAXON - Clermont-Ferrand - La coopérative de mai - 10/05/2011
» Clermont-Ferrand - 4 Avril 2011
» SCORPIONS au zénith de Clermont Ferrand 30/11/2007
» [Tour 2009] ZENITH DE CLERMONT-FERRAND les 05 et 06 mai 2009
» 30 Juin 2010 @ Clermont Ferrand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEPERS OF TOMORROW :: BISTROT :: Musique :: Lives-
Sauter vers: