KEEPERS OF TOMORROW


 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ANTHRAX / DETORN - 28/10/2015 - La coopérative de mai (Clermont-Ferrand)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gorgar63
Steel Tormentor
Steel Tormentor


Nombre de messages : 8698
Age : 42
Localisation : Far west auvergnat
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: ANTHRAX / DETORN - 28/10/2015 - La coopérative de mai (Clermont-Ferrand)   Lun 9 Nov - 13:39

Enfin ! Enfin un concert métal sur Clermont-Ferrand qui ne tire pas vers l’extrême et le guttural.

Une prise de conscience de la part de la coopérative de mai ? Pas sur car ils n’ont pas pu s’empêcher en 1ère partie de nous mettre un groupe local qui œuvre dans un style à l’accordage plus grave que la normale avec un chanteur qui se racle le palais !

Incorrigible ! Il semblerait que les organisateurs clermontois n’ont toujours pas compris que le métal pouvait aussi être mélodique, avec des chanteurs qui chantent et qui ne hurlent pas.

Bref, ce coup de gueule passé, je vais glisser sur la 1ère partie assurée par Detorn.

Les 7 titres joués ce soir sont enchaînés avec quasiment aucun temps mort et la communication avec le public est minimaliste.

Je ne connaissais rien de ce groupe avant ce show et très honnêtement je n’en connais pas plus après !

La mise en son n’est pas très bonne, le fait de jouer dans les graves n’arrange pas la situation et nous offre une sorte de bouillie sonore où seule la batterie tire son épingle du jeu.

Le batteur est d’ailleurs plutôt bon avec un jeu assez varié et une utilisation des cymbales qui rappelle un certain Mario Duplantier.

Pour le reste, que dire ? je n’ai pas entendu distinctement les guitares, la basse recouvrant le tout et pour ce qui est du chanteur, il me semble qu’il manque clairement de puissance dans ses growls à moins que là encore la mise en son ne soit responsable.

Bref, j’ai pris mon mal en patience avant de pouvoir savourer la 1ère clermontoise d’Anthrax à la coopérative de mai.

Bon je râle sur la programmation trop extrême mais putain les hardos vont finir par donner raison aux organisateurs!

En effet, le rideau noir tiré à mi gradin pour cacher la misère ne s’ouvrira pas ce soir et la salle est à moitié pleine (restons positif) avec un score d’environ 800 personnes selon le quotidien local du lendemain.

Faut croire que Anthrax ne mobilise pas (plus) les foules alors qu’il n’y avait que 2 dates françaises programmées.

Qu’importe, passée cette déception, je compte bien profiter pleinement de la visite d’un des membres du big 4 au pied des volcans, qui plus est avec Joey Belladonna au chant que je considère comme le meilleur chanteur des 4 gros.

Premier signe intéressant, l’ingé son du groupe déballe sa propre table et ça va tout changer niveau son tant celui-ci va se révéler d’une clarté improbable par rapport à la 1ère partie.

Après une petite intro, le groupe dégaine la machine à riff avec un  « A.I.R. » survitaminé boosté par les rythmiques de Scott Ian et la batterie de …John Dette.



En effet, Charlie Benante n’est pas derrière les fûts pour cette date mais qu’importe son remplaçant se révèle très bon.

Et si Jonathan Donais nous délivre de très jolis soli et semble pleinement intégré au sein du groupe, ce sont bien les 2 glorieux anciens, le bassiste Frank Bello et Joey Belladonna qui se montrent les plus enthousiastes sur scène.

Ce dernier est d’ailleurs particulièrement en voix, ce dont nous profitons dès le deuxième titre avec l’excellent « Caught in a mosh » qui permet au public de participer.



Pas de temps mort et on enchaîne directement sur « Madhouse » après que Joey ait rendu un hommage discret à Judas Priest sur l’intro.

Là encore le public est invité à participer sur le refrain et il ne se fait pas prier tant ce morceau est un classique du combo.

Et des classiques, il y en aura un paquet ce soir comme ce « Got the time » groovy à souhait lancé par la basse d’un Frank Bello intenable qui se révèle tout aussi impeccable aux chœurs en compagnie de Scott.

Retour à l’album « Among the living » qui sera le plus représenté dans la setlist du jour avec l’excellent « I am the law » qui permet à nouveau au public de chanter en chœur avec Frank et Scott tandis que ce dernier nous gratifie de son pas de danse favori tout en riffant comme un malade.

« Fight’em til you can’t » extrait de « Worship music »  passe particulièrement bien l’épreuve de la scène et possède tous les arguments pour devenir un des classiques du groupe en live.

Jusque là un nice fucking concert, qu’une nice fucking life va encore venir pimenter.

Vous l’avez deviné c’est le classique « Efilnikufesin » qui est livré en pâture à la coopée qui se délecte de ce titre et ne se fait pas prier pour hurler sur le refrain.

Scott Ian prend alors la parole et nous annonce que le groupe va jouer pour la 1ère fois un nouveau morceau intitulé « Evil twin » qui figurera sur le prochain album qui devrait paraître en mars 2016 (si j’ai bien compris).



Passée cette nouveauté qu’il est finalement bien difficile de commenter après seulement une écoute, Frank et Scott viennent sur le devant de la scène pour jouer la fameuse « March of the S.O.D. ».

Après cet interlude sympathique et riffu, les visages de Ronnie James Dio et de Dimebag Darell apparaissent de part et d’autre de la batterie au son de l’intro de « In the end » à l’ambiance sombre.



Un bel hommage à ses deux glorieux représentants du métal qui malgré un tempo plus lent et une atmosphère de recueillement ne fait pas trop retomber l’ambiance qui va repartir à la hausse avec le titre que tout le monde attend : la reprise de « Antisocial ».

Que dire si ce n’est que l’ambiance monte d’un cran et que Joey n’a quasiment pas besoin de solliciter la foule sur ce morceau de Trust qui fait parti du patrimoine national.



Voici déjà venu le temps des rappels et là encore nous sommes gâtés avec dans un premier temps l’excellent « Indians » qui est à Anthrax ce que sont « Raining blood » et « Master of puppets » à Slayer et Metallica.

Bref, le plus gros classique du groupe et la fosse ne s’y trompe pas en offrant à Joey un circle pit lorsque celui-ci leur commande la « wardance ».

C’est « Among the living » qui achèvera ce concert avec un public chaud bouillant qui lance des « Among » rageurs, le point levé comme pour exhorter le groupe à nous en donner un peu plus.

Mais que nenni, le concert prend fin après 1h20 de jeu.

Alors certes ce n’est pas très long mais vu la qualité de la setlist et de la mise en son, je ne vais pas faire la fine bouche car j’ai vraiment le sentiment d’avoir assisté à un excellent concert des new yorkais.

Si j’ai trouvé Scott Ian un peu moins vivace que ce que je pensais je n’ai en revanche pas été déçu par la prestation de l’intenable Frank Bello qui se révèle un poumon indispensable du groupe.

Les deux « nouveaux » ont été particulièrement à la hauteur ce qui n’est guère surprenant pour John Dette qui possède déjà un joli C.V., en revanche  j’ai été très agréablement surpris par Jonathan Donais qui a délivré de très jolis soli et qui s’est montré impaccable de bout en bout.

Cependant, le grand bonhomme de ce concert reste à mon sens Joey Belladonna qui malgré ses 55ans n’a jamais faibli, tant vocalement que physiquement.

Le bonhomme se montre très remuant, il harangue le public, il serre les pognes des 1er rangs ainsi que celles des slammeurs qui arrivent jusqu’à lui, il prend des photos avec les portables des fans des 1ers rangs mais surtout il a livré une prestation impeccable avec une facilité assez déconcertante.

Nous avons affaire à un très grand chanteur de métal qui se révèle particulièrement généreux et attentionné comme lorsqu’il offre un mediator à une petite gamine perchée sur les épaules de son paternel.

Bref, après la petite bière de rigueur, je rentre chez moi avec le sourire et la satisfaction d’avoir vu un très bon concert s'appuyant sur une magnifique setlist regorgeant de classiques.

Cependant je ne peux m’empêcher d’être déçu de l’affluence et j’ai le sentiment d’avoir bien fait de lâcher 28€ pour voir cette légende du trash car il est fort à parier qu’ils ne sont pas prêts de repasser par l’Auvergne.

SETLIST :

A.I.R
Caught in a mosh
Madhouse
Got the time
I am the law
Fight'em til you can't
Efilnikudesin (N.F.L.)
Evil twin (1ère exclusive en live)
March of the S.O.D.
In the end
Antisocial

Indians
Among the living


Dernière édition par gorgar63 le Lun 16 Nov - 16:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peace-love-freedom
Guardian Of Mankind
Guardian Of Mankind


Nombre de messages : 1217
Age : 33
Localisation : Velotte-et-Tatignécourt
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: Re: ANTHRAX / DETORN - 28/10/2015 - La coopérative de mai (Clermont-Ferrand)   Lun 9 Nov - 17:17

Good Good Good

aaaah je comprends mieux quand tu dis que la ville "bannit"le heavy / power/ métal mélodique Wink

_________________
Isn't it a wonder
Awake from blood thick dreams
Remove all the stones from our hearts
We must all believe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorgar63
Steel Tormentor
Steel Tormentor


Nombre de messages : 8698
Age : 42
Localisation : Far west auvergnat
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: ANTHRAX / DETORN - 28/10/2015 - La coopérative de mai (Clermont-Ferrand)   Lun 16 Nov - 16:19

J'ai rajouté 2 vidéos trouvées sur youtube ("A.I.R." et "In the end") histoire de compléter un peu ce live report qui manque clairement d'images.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HellCat Ze Sith Rouille
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3436
Age : 46
Localisation : Third from the Sun
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: ANTHRAX / DETORN - 28/10/2015 - La coopérative de mai (Clermont-Ferrand)   Sam 28 Nov - 0:43

Lu et relu le C. R. mais je n'avais pas pris le temps de poster.
Je ne reviens pas sur le petit coup de gueule de notre Laurent vis à vis d'une première partie avec chanteur à voix fluette : Bah tiens, pour chauffer un concert de thrash, autant apporter un amuse-gueule à la guimauve ... Devil

Belle description du show des New Yorkais.
Le seul hic, c'est que je ne peux rien apporter de plus à ton rapport concernant les cinq zicos.
Des concerts d'ANTHRAX, j'en ai vu bonne quantité ... seulement en video.
Et ouai, ça fait partie des groupes que j'ai loupé !
Par contre, depuis vingt cinq piges, j'ai du plus ou moins voir les shows des différentes ères, des différents line-up du groupe.

En fait, je vais utiliser mon verbe préférer du forum : Plussoyer.
Ce groupe semble totalement possédé une fois sous les feux de la rampe.
Je vais commencer par le dernier venu : Jonathan Donais.
J'ai chopé des lives récents, dont un Wacken : Des soli impeccables, très proches des originaux.
Un mec appliqué, discret ... comme j'apprécie ce genre de personnes à ce poste.
Ca change des massacres habituels de Rob Caggiano en live !

John Dette est de retour.  oué
Aaaaaaaaah, quelle machine ce mec.
Pourtant pas fan de ces batteurs mercenaires, j'avoue avoir un petit faible pour cet excellent zicos.
Un mec ultra précis et vraiment un excellent choix pour pallier à l'absence Charlie Benante.
(D'ailleurs, sais-tu pourquoi il n'était pas là ?).
Ce batteur (Mr Benante) est dans mon top 5 tellement il m'a toujours impressionné depuis que je suis tombé dans la marmite du Metal.  

Scott Ian est l'éternelle référence rythmique.
Toujours carré. Comme Benante, un mythe.
Je crois que ça fait un petit moment qu'il est plus "statique" ... mais cela n'enlève rien à ce métronome. Et puis du coup, il laisse la scène aux deux arpenteurs de service.

Franck Bello est vraiment hallucinant : Oui, tu as trouvé le mot juste : Le poumon indispensable du groupe, sur tous les backing vocals. Et toujours en train de s'impliquer à fond, comme si sa vie en dépendait. Possédé par le groupe.

Concernant Belladonna, il est incontournable (et pourtant je fais partie des fans de Bush).
Et son retour sur Worship Music fut une totale réussite.

Alors, je me dis, en voyant ta setlist qu'en juin, ça devrait dépoter dur à Clisson, tout en prenant en compte que le nouvel album devrait être déjà dans les bacs depuis quelques mois.

Je ne vais pas reprendre tous les titres cités, mais rien qu'à l'idée de me prendre en pleine tronche tous ces hits, dont « Fight’em Til You Can’t » (un vrai titre taillé pour le live), "Antisocial" en plein festival français et "Indians" ( Ah oui, vraiment bien vu, ce parallèle avec "Master of Puppets" et "Reign In Blood") :

:bave loveit  headbang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorgar63
Steel Tormentor
Steel Tormentor


Nombre de messages : 8698
Age : 42
Localisation : Far west auvergnat
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: ANTHRAX / DETORN - 28/10/2015 - La coopérative de mai (Clermont-Ferrand)   Sam 28 Nov - 2:03

Merci pour ces compliments. santé

Effectivement je pense que tu devrais passer un bon moment avec le groupe en juin, à ne pas manquer si tu ne les as jamais vu en vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HellCat Ze Sith Rouille
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3436
Age : 46
Localisation : Third from the Sun
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: ANTHRAX / DETORN - 28/10/2015 - La coopérative de mai (Clermont-Ferrand)   Sam 28 Nov - 17:30

Clair que je ne vais pas manquer ... de ne pas les manquer. Devil
Pas du compliment gratuit, mais j'ai bien aimé ce C.R. et je pense qu'on a plus ou moins ce même ressenti sur ce groupe. Wink
Même si j'aime beaucoup John Dette, j'espère que Mr Benante sera là, histoire de botter le croupion aux pseudo-batteurs mixers en carton bouilli. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ANTHRAX / DETORN - 28/10/2015 - La coopérative de mai (Clermont-Ferrand)   Aujourd'hui à 20:51

Revenir en haut Aller en bas
 
ANTHRAX / DETORN - 28/10/2015 - La coopérative de mai (Clermont-Ferrand)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coopérative Bio et Produits Régionaux à Woippy-Village (57)
» 30STM de retour à la coopérative de mai de Clermont en 2011 ?
» Coopérative de Mai 30 juin
» SAXON - Clermont-Ferrand - La coopérative de mai - 10/05/2011
» ANTHRAX Spreading the Disease (1985-2015) Réédition pour les 30 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEPERS OF TOMORROW :: BISTROT :: Musique :: Lives-
Sauter vers: