KEEPERS OF TOMORROW


 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kiss + The Dead Daisies au Zénith de Paris 16/06/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kisslolo
Guardian Of Mankind
Guardian Of Mankind


Nombre de messages : 1217
Age : 49
Localisation : Saint clair de la tour ,Isère
Date d'inscription : 26/01/2013

MessageSujet: Kiss + The Dead Daisies au Zénith de Paris 16/06/2015   Dim 28 Juin - 19:02

Dans ce concert de louange très fan attitude , ma review va dérangé ,rien de très méchant mais avoir beaucoup et longuement discuté  avec des personnes non fan du groupe au concert de Judas et au Hellfest ,tous avait le même ressenti sur Paul y compris mon frère qui voyait Kiss pour la 3eme fois ! Je sais que cela ne va pas plaire a certains d'égratigné le fils des étoiles ! j'ai entendu dire que Paul avait chanté comme un dieu ou que Tommy était un quiche comme guitariste et la je rigole !!!

donc personne n'est obligé de la lire ou d'être d'accord avec moi ! lol!

Kiss + The Dead Daisies au Zénith de Paris

Le dernier passage de Kiss dans une salle Parisienne date de 2008 à bercy, en 2010 et 2013 le groupe a préféré atterrir à Hellfest et faire un maximum de monde au détriment de ses propres fans ! En ce beau mois de juin c’est au zenith que le groupe le plus chaud du monde pose ses valises, ils nous promettent un show titanesque et spectaculaire !Au premier abord la seule chose de spectaculaire est le prix amoral et indécent des billets pour ce concert, et la set list usée jusqu’à la corde n’incite pas à une euphorie démesurée ! Je n’ai jamais caché que les dernières années Kissienne ne me plaise pas , la musique ayant été relégué par Gene et Paul au rang d’accessoire pour amassé une montagne de dollars  et n’avait aucune intention de me déplacé et cautionné ce racket, mais mon frère est passé par là, croyant que le fidèle fan attendait la parole divine du démon et du starchild ! (bon je n’aurais pas dû lui offrir les places pour Judas Priest, et plaide coupable, Nicolas est le frère que l’on rêve tous et a déjà sa place à coté de st Pierre ! Private joke !!!)

Kiss m’a happé dans le hard rock il y a 33 ans, mais ce groupe que j’ai adoré et aimé n’est aujourd’hui pour moi que nostalgie et tendresse, c’est comme si vous alliez diner avec votre ex-femme au restaurant, la soirée se présente bien, elle a mis une jolie robe, c’est maquillé superbement  et a mis un parfum enivrant !

En compagnie de mon frère Nicolas nous retrouvons Didier avec qui nous allons boire une petite bière et mangé un morceau avant d’aller au zenith, sur place les discutions vont bon train avec Eric, Franck et son fils Rodolphe, Laurent (Kissintime) ainsi qu’avec Sylvain et son frère Laurent, notre sauveur de notre premier périple Clissonnais !Bien sûr il y a aussi les vrais ,les purs ,la crème des crème , le hauts du panier des fans de Kiss ,ceux qui savent tous , mais dès que l’on gratte le vernis ,c’est moins rutilant voir …..(Censuré), mais il faut de tout pour faire le monde et ma philosophie sur le groupe est a des années lumières  de la leurs !

Nous croisons Jean Louis sur son nuage Kissien après son meet & greet et avons d’intéressantes conversations avec pleins de fans ! Grosse déception au stand merchandising ou à part quelques tee shirts, pas de programme tour !





Le supergroupe The Dead Daisies investi la scène à 20h00 , le groupe évolue dans un hard rock classique ,sympathique et de bonne tenue , John Corabi très en voix pour sa première venue en France fait merveille , le cogneur de  Black Sabbath Tommy Clufetos fait des étincelles derrière ses futs , Marco Mendoza martyrise sa basse comme à son habitude  , Richard Fortus à la guitare bonifie les titres par ses interventions épaulé par  David Lowy a la guitare rythmique , seul Dizzy Reed n’est pas mis en valeur ,ses claviers étant presque inaudible alors qu’il se démène comme un beau diable , une quarantaine de minutes de rock’n’ roll sympa , apprécié par le public il y a longtemps que Kiss n’avait eu de première partie de cette qualité ,mais vu le pédigrée des musiciens The Dead Daisies pouvait-il en être autrement !

Setlist:

Mexico
Evil Is Goin' On
Midnight Moses
Looking for the One
Devil Out of Time
Make the Best of It
Hush (reprise de Joe South)
Lock 'n' Load
With You and I
Face I Love
Helter Skelter (reprise des Beatles)



La salle est bien remplie, même si il reste quelques sièges libres dans les gradins, le rideau noir  arborant fièrement le nom Kiss est installé devant la scène, les écrans s’allument et les 4 héros que tout le zenith  attend, arpentent les couloirs en direction de l’arène ! Le rideau tombe dans un déluge d’explosions, de fumée, de flammes et de lasers, la batterie d’Eric descendant avec les premiers accords de Detroit Rock City, le mix entre les instruments est très bon, et la guitare de Tommy très rock’n’ roll , Paul attaque le titre sans forcé sur sa voix ,mais on sent du départ que ce n’est plus le superbe chanteur qu’il fut et quand Gene intervient sur le morceau , la différence est flagrante ! Par contre Paul a l’air très affuté physiquement ! (j’ai la sensation que les voix sont légèrement en retrait par rapport à la musique, pour cacher les faiblesses de Paul ?mais peut être que je vois le mal partout !)

Deuce version vitaminé et très heavy suit , Gene même si il n’a jamais un grand chanteur ,envois du bois , Tommy sublime ce titre tout au long de ses solos exécutés avec son nouveau modèle de guitare ,la White Lightning , tout y est la chorégraphie ,les explosions , c’est du classique mais j’adore !

Puis c’est au tour du superbe morceau Psycho Circus, et c’est là que Paul monte ses limites, avec une impossibilité a monté dans les aigues, Paul en vieux routier, se contente de chanté les couplets et laisse ses 3 acolytes sur les refrains, mais le titre est efficace et ravie le public, vient le show du fils des étoiles avec toujours le même discours et la Marseillaise ! Creatures Of The Night est interprété  très heavy, Paul a toujours beaucoup de mal sur ce titre pas évident vocalement, Tommy se fendant du bon solo même si on sent que c’est sur morceau ou il est le moins alaise !(Vinnie en avait fait un chef d’œuvre scénique )

I Love It Loud et War Machine nous  montre un Gene redevenu démon, menaçant, agressif et concerné par ce qui se passe, joué en version musclé, Eric est tout simplement monstrueux derrière ses futs, War machine se conclu dans les flammes et la fumée, ou Gene Simmons vient cracher du feu !



Do You Love Me, titre qui m’insupporte au plus haut point a le mérite de mettre en valeur tous les membres du groupe qui ont jalonnés la longue carrière de Kiss  grâce aux images d’archives diffusé sur le grand écran.

S’ensuit Hell or Hallelujah futur classique selon Paul (mdr) Calling Dr. Love avec un grand Gene et un lick it up de feu, plateforme pour le Won’t get Fooled Again, roquettes pour Tommy, le grand jeu est sorti ! Et cela continu avec le démon pour God of Thunder introduit par son solo de basse, sang, voltige dans les airs et une  interprétation magistralement menaçante !

Belle version de cold gin puis Paul s’envole pour  Love Gun pour atterrir dans le public, les fans retiennent le beau  geste du starchild avec les 2 enfants plutôt que sa prestation vocal plus qu’approximative !!! Black Diamond concluant le set avant les rappels avec un Eric impressionnant au chant et un solo dévastateur de Tommy le tout dans les explosions, lasers et une  pyrotechnie sortie droit des enfers !!!

L’attente est courte, Shout It Out Loud puis I Was Made for Lovin' You massacré joyeusement par un Paul qui montre toute l’étendue de ses faiblesses,  me reste la musique du morceau qui compte beaucoup pour moi !

Nous en arrivons au grand final ou Rock and Roll All Nite tel un tsunami fait chavirer la salle, confettis à la tonne,  pyrotechnies de folie, flammes, lasers tout y passe ! Gene et Tommy  montent sur les bras télescopiques qui les emmènent au-dessus de la fosse,  Paul  fracasse sa guitare sur la scène et dans les dernières explosions le groupe se retire et apparait Kiss loves you Paris !

Setlist :

Detroit Rock City
Deuce
Psycho Circus
Creatures of the Night
I Love It Loud
War Machine
Do You Love Me
Hell or Hallelujah
Calling Dr. Love
Lick It Up
Bass Solo
God of Thunder
Cold Gin
Love Gun
Black Diamond
Encore:
Shout It Out Loud
I Was Made for Lovin' You
Rock and Roll All Nite



Je retrouve quelques camarades du Kiss France Forum ou nous allons manger chez "Tonton Jaurès", un petit restaurant  que nous a réservé Phil  .La fin de soirée est très conviviale où nous refaisons le show et parlons musique jusqu’à plus soif ! Un grand merci à mon frère Nicolas  Didier, Eric, Jean-Louis, Franck et son fils Rodolphe ainsi qu’au grand Phil passionné et passionnant et nous avons enfin du voir de nos yeux la célèbre Punto (lol). Merci pour ce bel after !





Le concert fini, tout le monde semble heureux de la soirée qui vient de s’écouler. KISS connait les recettes pour vous en mettre pleins les yeux ! Le public est ravi de cette débauche d’effets pyrotechniques, d’explosions, de lasers incroyable, confettis, fumigènes, tous les classiques du groupe y passe, sang, feu, démon et starchild volant, spaceman a la guitare roquette, batterie qui s’élève .Le grand guignol Kissien est extraordinaire et produit son effet !On regrettera simplement une set list sans réel imagination , Gene est le démon que l’on souhaite voir et entendre ,Eric est un batteur racé ,félin et particulièrement efficace et Tommy un grand guitariste ,injustement mésestimés et son jeu nous procure cette joie musicale si souvent oublié par les têtes pensantes du groupe !

Tout pour être heureux presque !!! Malheureusement aujourd’hui il y a un maillon faible et c’est Paul, le leader, le symbole de ce groupe, il est devenu l’ombre de lui-même ! Il a été limite sur toute ses parties de chant et moi cela me gêne, j’ai peut-être trop aimé le personnage, son charisme et sa voix qui transportait les foules, après un peu ce posé la question si cette débauche d’effets pyrotechniques n’est pas un prétexte à combler certaines faiblesses de notre starchild, bien que celui-ci en grand professionnel gère son déficit de façon intelligente en laissant ses comparses sur les refrains et s’économise bien plus lors de ses célèbres interventions avec le public ! Mais si son égo voulait le laissé un peu tranquille, il réaliserait le mal qui fait à l’entité Kiss et donnerait à Eric et Tommy une place plus prépondérante dans le show en les faisant chanté, mais voilà Paul Stanley et le starchild était 2 êtres séparés il y a encore quelques années, aujourd’hui il se croit l’élu alors qu’il n’est plus qu’une étoile déchu !

Ceci n’est que mon modeste ressenti et la musique est quelque chose de subjectif, donc …

Je conclurais en disant que Kiss a réussis sa date à Paris , a ¾ parfait , le ¼ marquant est malheureusement ce qui faisait le + du groupe ! Vous sortez du restaurant avec votre ex-femme après ce bon repas, vous vous souvenez pourquoi vous l’avez aimé et pourquoi vous vous êtes séparé, reste l’affection et la tendresse qui jamais ne s’estompera !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kiss + The Dead Daisies au Zénith de Paris 16/06/2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JP au Zénith de Paris le 20 juin 2011 !!!!!!!
» In Flames + Gojira + Sonic Syndicate @ Zénith de Paris
» Marilyn Manson Zénith de Paris 05/06/12
» Comment trouver sa place sur plan Zénith de Paris ?
» THE DEAD DAISIES Mexico (2015) Nouveau clip

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEPERS OF TOMORROW :: BISTROT :: Musique :: Lives-
Sauter vers: