KEEPERS OF TOMORROW


 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Matserplan/Edguy, Rock school (Théâtre Barbey), Bordeaux, le 15/10/2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pumpkinstef
Guardian Of Mankind
Guardian Of Mankind


Nombre de messages : 1344
Age : 40
Localisation : Chez moi!
Date d'inscription : 01/03/2013

MessageSujet: Matserplan/Edguy, Rock school (Théâtre Barbey), Bordeaux, le 15/10/2014   Dim 26 Oct - 17:33

Il y a des soirs comme ça où l'on sent que tout va se passer comme dans un rêve, c'est exactement ce que l'on se dit avec mon pote lorsque l'on trouve une place à 20 mètres à peine du théâtre Barbey, alors que se garer dans ce quartier de Bordeaux (encore plus un soir de concert), relève habituellement du miracle. Sûrement est-on arrivé au pays des miracles (Land of the miracle ?) puisque ce soir, Masterplan et Edguy sont à l'affiche dans la capitale de la Gironde pour une soirée sous le signe du power metal teuton comme on l'aime.

On attend un cousin de mon pote devant la salle, et une fois réunis, les portes s'ouvrent juste à ce moment-là. Je vous le dis, ça sent la baraka.
Il est pile 20 heures quand on entre, et on prend la mesure de la salle. Le théâtre Barbey est une petite salle, et c'est une petite déception, je l'imaginais plus grande. Selon des infos lus quelques jours plus tard, ce n'est que 400 ou 450 personnes environ qui prennent place dans la salle (à vue de nez, moi, j'aurais dit moins...), mais pour une salle d'une capacité maximale de 650 places, c'est quand même pas extraordinaire. Si les gens ne se bougent pas un peu plus pour aller voir les concerts  de metal en province, il n'y en aura bientôt plus beaucoup, et ça ne sera pas volé, mais passons...

A peine installé dans la fosse (les gradins du fond de la salle sont de toute façon pris d'assaut, mais je m'en fous un peu), que les lumières s'éteignent et que Masterplan envahit la salle et attaque pied au plancher par un "Enlighteen me", qui met d'entrée tout le monde d'accord, suivi d'un "Hero" d'aussi bonne facture !
A titre personnel, je suis très ému de voir l'ex-Helloween Roland Grapow en live pour le première fois, et même si le bougre semble avoir pas mal vieilli depuis son époque de gloire des citrouilles, je suis ému quand même. Et c'est à une première partie très sympathique que nous allons avoir droit, et très bien soutenue par une grande partie de la salle, déjà bien chaude. Il faut dire que le groupe va sortir l'artillerie lourde en choisissant de jouer la quasi intégralité de leur premier album (le bien nommé "Masterplan"), ce qui n'est pas pour me déplaire tant il est clair que c'est leur meilleur. Bien joué !
Et le groupe va carrément s'en sortir avec les honneurs tant les hymnes de power mélodique vont s'enchaîner sans temps mort (mention spéciale à "Soulburn", et "Kind Hearted light").
Altzi va faire son job, même s'il ne parvient pas totalement à faire oublier vocalement Jorn Lande sur certains passages, et les musiciens vont assurer un boulot fort honnête. Seul Grapow semble un peu fatigué et ne s'emballera jamais vraiment en se contenant du minimum strict. Dommage ! A part une pointe de folie, il ne manquait pas grand chose à ce concert, qui était quand même une excellente première partie qui a réussi sa mission principale: chauffer la salle. Une heure de show, et c'est déjà fini, même si je sens, que vu comme le public est chauffé à blanc, la soirée ne fait que commencer...
A bientôt Roland, et bonne chance dans le futur !





Setlist Masterplan
•Enlighten Me
•Heroes
•Crimson Rider
•Keep Your Dream Alive
•Crystal Night
•Spirit Never Die
•Soulburn
•Kind Hearted Light
•Crawling From Hell



Une grosse vingtaine de minutes plus tard, c'est au tour des trublions d'Edguy d'envahir la scène minuscule du Théâtre Barbey, sous les notes très rock d'un "Love tyger", tout droit sorti du dernier album, et déjà sous une ovation bruyante. C'est visiblement un groupe en grande forme qui vient nous botter le derrière ce soir et nous apprend entre deux titres et en nous montrant des micros de part et d'autre de la scène que le concert (comme tous ceux de leur tournée) est enregistré en vue d'un prochain album live, et qu'ils ne tient qu'à nous de faire le plus de bruit possible pour être retenu sur le live.
Ils ont tous la banane et le sourire, (Ludwig était bien en place, et Eggi et Dirk Sauer assuraient un très bon job, ne parlons pas du batteur qui a martelé sa batterie avec un plaisir évident ! Et quant au toujours jovial Tobias Sammet, est-il utile de préciser qu'il était très en forme ?)et les premiers titres s'enchaînent de manière fort sympathique. "Superheros" va marquer le premier vrai moment de bravoure et de communion avec la salle ! "Defenders of the crown" prend carrément une autre dimension en live, et contre toute attente, ne fait carrément pas baisser la pression qui monte de titre en titre.

Et puis, sans que personne ne le voit arriver, la salle, entre deux titres, se met à scander la fameuse ballade des gendarmes de St Tropez à pleins poumons, allusion à cette vieille blague du groupe, (et le public le refera à plusieurs reprises dans la soirée), déclenchant des fous rires chez les allemands, tour à tour surpris, hilares et émus par ce raffut. A partir de là, il se passe clairement quelque chose en plus ce soir...
Et arrivé à "Vain glory opera", un de leurs premiers hymnes, la salle va carrément verser dans le délire, et la communion entre le groupe et le public ne baissera pas d'un iota.

Si, peut-être juste un peu pendant le solo de batterie qui suit, en fait, et qui reprend le thème de la marche de l'empereur de Star wars, respiration sympathique et bon enfant.
Space police permet le retour aux choses sérieuses (enfin, si on veut, car en fait le groupe, avec ses traits d'humour permanents n'est que rarement sérieux !)

Puis lors d'un de ses longs speech, Tobi nous explique qu'il y a quelques semaines à peine, des gens du business leur ont dit de ne pas venir faire de dates en France, parce que ce pays n'est pas une terre de metal, qu'il n'y a pas de vrai culture metal, et très peu de public, et que donc ça ne servait plus à rien de venir y faire des concerts. Là, Tobi se marre en disant qu'ils se sont trompés, que le groupe passait un super moment avec nous à Bordeaux devant une ambiance de folie, et que, pour la peine, ils allaient rajouter "Babylon" à la soirée alors qu'ils n'avaient initialement pas prévus de la jouer ce soir (je confirme, mais j'y reviendrais plus tard !) Et c'est devant une salle en feu qu'ils enquillent sur un "Babylon" des grands jours, magique ! Un petit "Trooper " de qui vous savez au passage, en bonus gourmandise.
Suivent un "Rock me Amadeus" très sympa en live et la ballade "Land of the miracle", et son final avec ses chœurs en canon, presque aussi émouvants que sur disque !
Puis, alors que je n'ai pas vu passer, c'est déjà l'heure du final avec un "Tears of a Mandrake" absolument magistral, joué après de longues minutes où la salle en fusion a hurlé son bonheur de cette soirée, à en rendre Tobi muet (si, si, un truc de fou ! Laughing) . Vraiment, il y avait un truc de magique dans l'air...
Je suis déjà complètement aphone quand le groupe sort de scène (et je ne dois pas être le seul). D'ailleurs, Tobi a eu lui aussi des petits problèmes de voix à la fin du concert pour être honnête, il ne l'a d'ailleurs pas caché, et c'est tout à son honneur !

Sans surprise, le groupe revient pour les rappels, et Tobi, bavard devant l'éternel reprend la parole pour nous expliquer que cette date de Bordeaux est la date de leur tournée où l'audience était la plus faible (en terme de spectateurs), et que jamais ils ne se seraient attendus à un accueil aussi fou sur cette date, où l'on a fait plus de bruit que certaines salles où ils ont joués devant des milliers de spectateurs (selon lui), et que, pour nous remercier et faire un cadeau spécial (et puisque des fans au premier rang le réclamaient depuis un moment), ils venaient de décider, POUR LA PREMIERE FOIS DE LEUR TOURNEE, et pour la première fois en live depuis 6 ou 7 ans, de rajouter "All the clowns", sans qu'ils ne l'aient répétés depuis des années, rien, comme ça, au débotté! Là, la salle a sombré dans un délire d'une autre dimension.
Et c'est un "All the Clowns" d'anthologie, (Oui, messieurs dames !) qui se joue devant mes yeux ébahis (et alors que je ne touche plus terre depuis bien longtemps ). Frissons garantis, puisque je n'ai déjà presque plus de voix pour hurler.
S'ensuivent un "Lavatory love machine" et un "king of fools" de folie furieuse, où Tobi n'avait presque pas besoin de chanter vu la fureur dans la salle, pour conclure cette soirée sous les meilleurs auspices avec des hymnes qui ont mis la salle à genoux.

Et c'est déjà fini ! 1 H 40 de concert et les farfadets allemands quittent la scène en promettant de revenir à Bordeaux à chaque tournée, mais les lumières se sont déjà rallumées, et je réalise que ça a passé bien trop vite. La salle se vide même à vitesse grand V, il faut dire qu'il est déjà minuit et que beaucoup doivent bosser le lendemain, mais tous ont un grand sourire sur le visage, témoignage meilleur que bien des mots sur le moment de bonheur que l'on a tous vécus. Edguy est venu et a vaincu, et haut la main ! Du talent, des hymnes à foison, une set-list impeccable piochant dans tous les albums, une interprétation en béton, de la bonne humeur, de l'humour, une communion sans faille entre le groupe et le public, voici les ingérdents d'une excellente soirée ! De plus, Edguy s'est dépouillé sur une petite scène de province comme ils le font devant des salles de milliers de spectateurs, et rien que pour ça, Edguy est un grand groupe.



Avant de quitter la salle, mon pote voit qu'un roadie a une set-list du concert à côté de lui et lui demande si on peut l'avoir, le roadie accepte, et mon pote me la file en cadeau, et ça, c'est un putain de souvenir. Et j'ai donc la set-list officielle du concert chez moi, et je confirme donc que ni "Babylon" et encore moins "All the Clowns" n'étaient prévus ce soir-là, preuve qu'il s'est passé un vrai truc magique pour que le groupe rajoute des titres !
Un grand concert, sûrement le meilleur que j'ai vu de mes petits yeux rougis! Mon pote (qui connaissait presque pas Edguy avant de venir), me dit qu'il classe ce concert dans son top 5 tellement il a apprécié aussi, et il en a vu une bonne centaine, des concerts de metal!
Il s'est vraiment passé un truc en plus, ce soir-là, dans une toute petite salle de Gironde.... Merci les gars !

Setlist Edguy
•Love Tyger
•Out Of Vogue
•Ministry Of Saints
•Superheroes
•Defenders Of The Crown
•Vain Glory Opera
•(Solo de batterie)
•Space Police
•Babylon
•Rock Me Amadeus
•Land Of the Miracle
•Tears Of A Mandrake
Rappels:
•All The Clowns
•Lavatory Love Machine
•King Of Fools


Dernière édition par Pumpkinstef le Dim 26 Oct - 23:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorgar63
Steel Tormentor
Steel Tormentor


Nombre de messages : 8698
Age : 42
Localisation : Far west auvergnat
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Matserplan/Edguy, Rock school (Théâtre Barbey), Bordeaux, le 15/10/2014   Dim 26 Oct - 22:00

Super report Stéphane, plein d'enthousiasme, ça fait vraiment bavé, si seulement Bordeaux n'était pas aussi loin de Clermont. Evil or Very Mad

En plus "All The Clowns" en bonus qui doit être un de mes titres préférés de EDGUY, sans compter "Babylon", vous avez été gâtés. Good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pumpkinstef
Guardian Of Mankind
Guardian Of Mankind


Nombre de messages : 1344
Age : 40
Localisation : Chez moi!
Date d'inscription : 01/03/2013

MessageSujet: Re: Matserplan/Edguy, Rock school (Théâtre Barbey), Bordeaux, le 15/10/2014   Dim 26 Oct - 22:56

Merci beaucoup, mon ami!

C'est vrai qu'on a été gâtés, par rapport à tous les autres, par ce "All The clowns" complètement dément !
Merci à Edguy, surtout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hijammer
Future World
Future World


Nombre de messages : 4132
Age : 36
Localisation : Walls of Géricault (Angers)
Date d'inscription : 10/09/2009

MessageSujet: Re: Matserplan/Edguy, Rock school (Théâtre Barbey), Bordeaux, le 15/10/2014   Lun 27 Oct - 13:21

Oh la soirée magique! Bien content pour toi santé

_________________
The chinese year of the monkey!
Hijammer the Sole Survivor
Tetsuo the Iron Savior
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pumpkinstef
Guardian Of Mankind
Guardian Of Mankind


Nombre de messages : 1344
Age : 40
Localisation : Chez moi!
Date d'inscription : 01/03/2013

MessageSujet: Re: Matserplan/Edguy, Rock school (Théâtre Barbey), Bordeaux, le 15/10/2014   Dim 2 Nov - 19:48

Merci!

à gorgar: Oh, pourtant, Clermont-Ferrand, ce n'est pas si loin de Bordeaux, il y a quoi, 5/6 heures de bagnole à peine ! 11 heures aller-retour, c'est rien ! Petit joueur, va! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HellCat Ze Sith Rouille
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3436
Age : 46
Localisation : Third from the Sun
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Matserplan/Edguy, Rock school (Théâtre Barbey), Bordeaux, le 15/10/2014   Mar 4 Nov - 23:52

respect bravo

Parce que rapide, précis, rempli de vécu et d'anecdotes ce C.R. ... faudrait que j'en prenne de la graine.
Même si j'ai plutôt laissé tomber le groupe sur les dernières productions ... je reste :bave loveit vis à vis des anciens titres ... et même sur les albums que j'apprécie moins, il y a toujours des brulôts dont seuls Sammet, Ludwig & co ont le secret.

Et ce genre de comportement du groupe : Une bonne claque pour les pisse-froids, les grincheux qui pleurnichent sur le Metal qui périclite en France.
Tant qu'il y aura des loulous tels Steph, son pote et ceux présents ce soir là à Bordeaux, ou des salles plus petites : Heavy Metal will head for tomorrow santé
Et merci à EDGUY de s'être déplacé, d'avoir ... osé bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pumpkinstef
Guardian Of Mankind
Guardian Of Mankind


Nombre de messages : 1344
Age : 40
Localisation : Chez moi!
Date d'inscription : 01/03/2013

MessageSujet: Re: Matserplan/Edguy, Rock school (Théâtre Barbey), Bordeaux, le 15/10/2014   Jeu 6 Nov - 13:59

Trop gentil ! santé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HellCat Ze Sith Rouille
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3436
Age : 46
Localisation : Third from the Sun
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: Matserplan/Edguy, Rock school (Théâtre Barbey), Bordeaux, le 15/10/2014   Jeu 6 Nov - 23:19

C'est juste un ressenti, pas du "caressage dans le sens du poil" ... Devil

Un C.R. de fan, c'est parfois, souvent (toujours ?) subjectif ... mais bon, c'est la dure vie de groupie Devil et rien que pour ça, cela en vaut la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matserplan/Edguy, Rock school (Théâtre Barbey), Bordeaux, le 15/10/2014   Aujourd'hui à 14:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Matserplan/Edguy, Rock school (Théâtre Barbey), Bordeaux, le 15/10/2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edguy + André Matos + HEAT - 13.01.2009 (Bordeaux)
» [Pop] After School
» Les disques de rock à avoir toujours sur soi.
» Les livres sur le rock progressif
» Ampli Two-Rock Overdrive Signature 100 watts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEPERS OF TOMORROW :: BISTROT :: Musique :: Lives-
Sauter vers: