KEEPERS OF TOMORROW


 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ROYAL HUNT - A Life To Die For

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Notez le:
5 - Excellent
0%
 0% [ 0 ]
4 - Très bien
0%
 0% [ 0 ]
3 - Bien
0%
 0% [ 0 ]
2 - Moyen
100%
 100% [ 1 ]
1 - Bof
0%
 0% [ 0 ]
0 - Aucun intérêt
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Helld (-|-) ween
Keeper Of Tomorrow
Keeper Of Tomorrow
avatar

Nombre de messages : 18038
Age : 48
Localisation : Pumpkin Garden
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: ROYAL HUNT - A Life To Die For   Mer 8 Jan - 20:42



Royal Hunt - A Life To Die For
Style: Heavy Metal "Symphonique"

André Andersen, toujours très prolixe en composition, nous remet sa livraison pour Royal Hunt, un peu comme un élève rend sa copie de son devoir habituel.
Deuxième album depuis le retour de DC Cooper dans les rangs du combo danois, chanteur emblématique de la meilleure période du groupe et dont le retour a été marquant sur l'album précédent, un peu comme s'il était l'âme du groupe.

Mais après ce bon retour, il faut transformer l'essai et confirmer que le chasseur royal est toujours en forme.
La magie de la voix de l'américain suffira t-elle a sauver l'ensemble ou Andersen aura t-il toujours la flamme qui lui permet de proposer de belles compositions.

C'est ce que nous allon voir relativement rapidemment maintenant.

En 46 minutes pour 7 titres, on sent déjà que certaines compos seront bien longues.
Espérons surtout qu'elles ne le seront pas artificiellement pour seulement s'étirer en longueur par manque d'inspiration.

"Hell Comes Down From Heaven" qui ouvre l'album, commence déjà fort avec plus de 9mn au compteur!
Un intro assez longue en ouverture, ça semble logique et devenu une marque de fabrique pour le groupe.
On est déjà en terrain connu, le son des claviers est immédiatement reconnaissable pour le fan de Royal Hunt qui n'a jamais décroché.
Atmosphères montant crescendo, percussions qui font pousser l'adrénaline et on embraye sur la guitare qui y va de sa mélodie, simpliste mais efficace.
Le titre est un mid-tempo, démarrant vraiment tranquillement l'album. L'interprétation est sans faille et DC Cooper donne ce qu'il a toujours donné pour le groupe.
Pas de surprise vous dis-je! On est vraiment en terrain connu, comme à l'époque d'Epilogue & co.
Le titre ne bouge pas d'un iota d'ailleurs et on aurait pu espérer justement quelques changements et un peu plus de folie dedans.

"A Ballet's Tale" poursuit sur la même lancée, avec en intro une voix féminine. Une impression de rester un peu sur le même titre que le précédent, comme une extension naturelle, une suite logique.
Ca rend un peu un sentiment de longueur d'ailleurs malgré une certaine qualité  dans la composition.

"Running Out Of Tears" enchaîne avec cette fois une intro qui casse le rythme entamé précédemment. La patte d'Andersen est toujours là, avec un riff déjà archi employé par son géniteur. Pas de surprise encore une fois.
Pas de folie dans le tempo, juste un refrain qui entre bien en tête, gentillet...un peu trop même.

"One Minute Left To Live" et son tempo un peu plus enlevé, mais comme pour le titre précédent, un riff éculé et ré-employé, un doublage de voix déjà lui aussi entendu chez Royal Hunt....décidément ça semble avoir bien du mal à décoller sérieusement.
Le refrain est toujours aussi bon heureusement et ça sauve un peu l'ensemble du naufrage. Mais on s'ennuie un peu quand même car il va falloir de nombreuses écoutes pour discerner tout cela tellement ça se ressemble beaucoup.

"Sign Of Yesterday" s'ouvre avec une intro au piano et orchestration. On aurait presque l'impression que ça a été composé pour l'eurovision dans les 70's! Pour un peu, on s'attendrait à entendre Mike Brant chanter juste après!
Un signe d'hier? Il n'avait peut être pas tord d'appeler son titre comme ça finalement!

"Won't Trust, Won't Fear, Won't Beg" ne va pas déroger à la règle fixée depuis le début. 
C'est mignon tout plein mais ça ne décolle toujours pas. Où est passée l'étincelle d’antan? On avait pourtant espoir avec l'album précédent, mais il faut bien croire que le chanteur ne peut pas toujours tout sauver à lui tout seul.

"A Life To Die For", le titre de l'album fera t-il mieux que le restant. Et bien chers amis lecteurs (et lectrices), la réponse est oui! Il aura fallu attendre le dernier titre de l'album pour que ça nous sorte de notre léthargie. Pourtant le tempo n'affolera toujours pas les compteur, mais ce titre renferme le petit truc en plus qui manque au reste.
Le refrain est marquant et c'est bien le seul qu'il m'arrive de chanter sur l'album parce que ce titre est vraiment réussi. 1 sur 7, ça ne fait pas épais.

J'ai beau avoir écouté et ré-écouté de nombreuses fois cet album, il y a bien longtemps que Royal Hunt ne me surprend plus et je continuerai à rester encore une fois fan de la première période du groupe.
Donc finalement une relative déception que cette dernière livraison, puisqu'un seul titre décolle vraiment et sort du lot. Le reste étant relativement plat et avec trop cet arrière goût de déjà entendu mille fois dans les autres album, qu'il faut bien admettre que cet album ne marquera pas les esprits.

On attendra le prochain pour savoir si on arrive à changer d'avis sur la lente descente en division inférieure de Royal Hunt.

Note 2/5


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik
gorgar63
Steel Tormentor
Steel Tormentor
avatar

Nombre de messages : 8960
Age : 43
Localisation : Far west auvergnat
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: ROYAL HUNT - A Life To Die For   Sam 11 Jan - 0:42

Mon CD (avec le DVD en sus) n'est toujours pas déballé et j'avoue que ta chronique ne m'incite guère à l'optimisme Dodo.  Evil or Very Mad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ROYAL HUNT - A Life To Die For
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CD]ROYAL HUNT - Collision Course: Paradox II (2008)
» Royal Opera-House 2010-2011
» FILTH IS MY LIFE RECx - shit fi tape label
» Sporting life Blues
» Opera Royal de Wallonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEPERS OF TOMORROW :: CHRONIQUE :: Chroniques d'autres groupes-
Sauter vers: