KEEPERS OF TOMORROW


 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Place Vendôme - Thunder In The Distance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Notez le:
5 - Excellent
0%
 0% [ 0 ]
4 - Très bon
0%
 0% [ 0 ]
3 - Bon
67%
 67% [ 2 ]
2 - Moyen
0%
 0% [ 0 ]
1 - Bof
33%
 33% [ 1 ]
0 - Nul!
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Helld (-|-) ween
Keeper Of Tomorrow
Keeper Of Tomorrow
avatar

Nombre de messages : 18054
Age : 48
Localisation : Pumpkin Garden
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Place Vendôme - Thunder In The Distance   Mar 17 Déc - 20:42

Place Vendôme - Thunder In The Distance
Style: Hard FM



1. Talk to Me
2. Power of Music
3. Broken Wings
4. Lost in Paradise
5. It Can’t Rain Forever
6. Fragile Ground
7. Hold Your Love
8. Never Too Late
9. Heaven Lost
10. My Heart Is Dying
11. Breakout
12. Maybe Tomorrow
13. Thunder in the Distance


Place Vendôme sort son 3ème album.
Ce qui a la base paraissait pour n'être juste qu'un projet musical monté de toutes pièces par le label Frontier, laissant augurer un one-shot dans le but de faire parler de Michael Kiske et de capitaliser sur l'aura dont il jouit, est finalement voué à se perpétuer.
Certes, ça n'est pas un véritable groupe dans le sens dont on l'entend habituellement, même si le line-up est sable autour de 2 membres de Pink Cream 69, mais ça ne reste pour l'instant qu'un projet studio contrairement à Unisonic.

Les 2 précédents albums ont délivré quelques pépites et la qualité était au rendez-vous voire même en progression si on doit jouer le jeu de la comparaison.
Alors, quoi de neuf pour ce 3ème opus?
La voix d'or de Kiske opère t-elle toujours et les titres sont ils dans la même veine?

Je dois dire qu'à la toute première écoute, j'ai été relativement déçu, plaçant d'emblée l'album dans les choses à ré-écouter éventuellement plus tard.
Ca commence mal non?
Mais puisqu'il faut que je chronique l'album, je vais donc m'atteler à plusieurs écoutes attentives et en fait redécouvrir l'album en étant cette fois plus conquis.

"Talk To Me" qui ouvre l'album, ne surprendra aucunement les auditeurs des précédents albums. On est en plein dans la même veine qu'un "Streets Of Fire" par exemple. Même recette et tempo, bref un truc qui fonctionne d'entrée de jeu.
"Power Of The Music" ne déroge pas à la règle et on nage dans du mid-tempo à la mélodie gentille comme il faut. De beaux arrangements en nappes de violons pour faire en sorte que le tout glisse bien. Bref, on continue à garder la même recette.
"Broken Wings", qui est mon titre préféré sur ce CD, joue sur des changements d'ambiance, ouvrant par une rythmique plus lourde pour ensuite se faire plus aérien dans le couplet et allant crescendo pour vous emmener proprement sur un refrain qui vous transporte.
C'est beau non?
Le soufflet retombe un peu avec "Lost In Paradise" et son intro très pop malgré le gros son de la guitare. Oui, on reste dans du métal quand même même si on ralentit le tempo.
"It Can't Rain Forever" fait quasiment office de ballade, juste un tantinet plus rapide mais là ça baigne dans la guimauve rose qui plaira à la midinette en mal de sentiments sucrés.
"Fragile Ground", malgré son intro très pop aussi, un début rappelant un peu A-Ha et ce qu'on retrouvera sur les couplets de ce titre, se fait finalement plus enlevé avec un refrain qui vous rentre en tête.
Ah il faut vraiment aimer le FM je vous le dis pour apprécier ce genre de titres car sinon le métalleux adepte de gros riffs qui tâche risque de partir en courant!
On continue avec "Hold Your love". Décidément, les titres des chansons semblent vraiment "téléphoné" et ça n'est pas fini. Bref, on reste dans la même veine de ce qui est proposé précédemment sur la galette.
La recette a du mal à varier quand même. On attaque chaque fois le titre avec un couplet bien gentil pour monter en puissance...enfin en puissance, ici ça reste relatif aussi, on ne navigue pas en terre Thrash non plus.
"Never Too Late" va t-il nous surprendre? Ah mais oui, on augmente le tempo d'entrée de jeu et le couplet suit sur la lancée! Ouf! Un peu de headbanging pour éviter de s'ankyloser la nuque! En plus ça passe nickel avec toujours des mélodies entêtantes.
Mais "Heaven Lost" va nous rappeler la recette un temps oubliée...Pas grave, ça reste toujours sans risque et ça fonctionne.
"My Heart Is Dying"...ah, on renifle déjà l'odeur de la ballade mielleuse pleine de bon sentiments...mais non! Un bon mid-tempo où une basse ronronnante nous est servie sur le couplet pour nous faire oublier les claviers omniprésents sur l'album.
"Breakout" et son intro qui nous rappelle les mélodies d'attente sur les standards téléphoniques! Et je vous le donne en mille - non, Michael Kiske ne vous demande pas de patienter en attendant que l'interlocuteur veuille bien prendre la ligne - on repart encore une fois sur le couplet calme minimaliste pour monter en puissance ensuite.
"Maybe Tomorrow" maintenant...et là on la tient véritablement la grosse ballade de l'album. Bizarrement, c'est sur ce titre que Kiske force le plus sa voix pour monter enfin en aigüs. Bon, on est loin d'un "We Got The Right" quand même, sa voix n'est plus aussi élastique que dans ses vertes années, mais il pousse encore bien.
"Thunder In The Distance", le titre qui donne son nom à l'album en guise de dessert, va nous rappeler des titres de Hard FM façon 80's. Mais encore une fois, malgré le mid-tempo un peu plus enlevé, on nous sort encore la bonne recette qui nous est servie sur les trois quarts de l'album.

Finalement c'est dans cette répétition à outrance de couplet légers et de montées crescendo en puissance que le bas blesse.
C'est beau, c'est propre, ça fonctionne, c'est magnifiquement interprété, les mélodies et les soli sont fort à propos, mais ça manque de diversité sur l'album.
C'est ce sentiment d'entendre toujours un peu la même chose à ma première écoute, qui m'avait laissé un arrière goût.
J'ai trouvé les deux précédents albums plus variés que celui-ci, même si je dois avouer que j'apprécie quand même le dernier en date.
J'y trouve mon compte de mélodies et de refrains entêtants, juste que j'aurai aimé un peu plus de folie, plus de surprises, plus de niaque aussi pour renforcer le côté métallique de temps en temps.
Malheureusement ça ne sera pas pour cette fois-ci.

A conseiller aux fans de Kiske et aux amateurs de Hard FM bien léchés.

Note: 3.5/5


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik En ligne
Pumpkinstef
Guardian Of Mankind
Guardian Of Mankind
avatar

Nombre de messages : 1654
Age : 41
Localisation : Chez moi!
Date d'inscription : 01/03/2013

MessageSujet: Re: Place Vendôme - Thunder In The Distance   Dim 22 Déc - 12:23

Très bonne chro, Dodo, assez proche de ce que j'avais pensé de cet album, dont j'avais rapidement donné mon avis sur un autre topic!

Oui, c'est sympa, les mélodies de refrains sont entêtantes bien comme il faut, c'est fait avec un savoir-faire indéniable (à l'allemande, que ça soit pris comme un gage de qualité ou de défauts pour certains!), ça s'écoute sans aucune prise de tête mais avec un plaisir certain, il y a bien 1 ou 2 titres faiblards qui font baisser un peu la moyenne, mais dans l'ensemble, quand on aime le Hard FM/A.O.R, c'est plutôt un album à conseiller!
Et puis ce plaisir toujours renouvelé de retrouver la voix de Kiske!

Moi, j'ai aimé, et je pense que j'aurais mis une note similaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Place Vendôme - Thunder In The Distance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un an de team, un mois d'EP Place déjà!!!
» Europa Park's Place - Le Blog
» [Paroles] Place je passe
» recherche place pour le 20 ou 21 janvier
» Karpatt festival tous en place à Saverne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEPERS OF TOMORROW :: CHRONIQUE :: Chroniques d'autres groupes-
Sauter vers: