KEEPERS OF TOMORROW


 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Freud, le crépuscule d'une idole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bye bye!
Murderer
Murderer
avatar

Nombre de messages : 564
Age : 68
Localisation : Loin d'Ici
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Freud, le crépuscule d'une idole   Dim 9 Mai - 14:54

Le nouveau livre de Michel Onfray qui fait débat.


Présentation:


Il existe plusieurs Michel Onfray : celui du Journal
Hédoniste, celui de la Contre-Histoire de la philosophie, celui des
essais : Sculpture de soi, Politique du rebelle, Théorie des corps
amoureux. Mais celui qui signe ce livre imposant et important
s'apparente, sans conteste, à l'auteur du Traité d'Athéologie.

Michel Onfray, cohérent avec lui-même, s'en prend ici
à une religion qui, bien plus que les monothéismes qu'il pourfendait
dans son Traité d'athéologie, semble avoir encore de beaux jours devant
elle. Cette religion, c'est la psychanalyse - et, plus particulièrement,
le freudisme.
Son idée est simple, radicale, brutale : Freud a voulu bâtir une "
science ", et il n'y est pas parvenu. Il a voulu " prouver " que
l'inconscient avait ses lois, sa logique intrinsèque, ses protocoles
expérimentaux - mais, hélas, il a un peu (beaucoup ?) menti pour se
parer des emblèmes de la scientificité. Cela méritait bien une
contre-expertise. Tel est l'objet de ce travail.
Avec rigueur, avec une patience d'archiviste, Michel Onfray a donc
repris, depuis le début, les textes sacrés de cette nouvelle église. Et,
sans redouter l'opprobre qu'il suscitera, les confronte aux témoignages,
aux contradictions, aux correspondances. A l'arrivée, le bilan est
terrible : la psychanalyse, selon Onfray, ne serait qu'une dépendance de
la psychologie, de la littérature, de la philosophie - mais, en aucun
cas, la science " dure " à laquelle aspirait son fondateur.
On sera, devant une telle somme, un peu médusé : Freud n'en ressort pas
à son avantage. Et encore moins sa postérité - qui aura beau jeu de
prétendre que si Michel Onfray conteste si violemment la religiosité en
vogue chez les archéologues de l'inconscient, ce serait précisément
parce qu'il craindrait de contempler le sien. Une " ouverture "
biographique, semblable à celle qui précède chacun de ces essais,
devance cette objection en racontant comment et pourquoi Michel Onfray a
découvert - en vain - cette " science de l'âme " qui n'en est pas une.




Je posterais plus tard les vidos de Michel qui défend son livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zoophilieonline.com/
Ad Metal Eternam
Murderer
Murderer
avatar

Nombre de messages : 520
Age : 41
Localisation : The White
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: Freud, le crépuscule d'une idole   Dim 9 Mai - 15:20

Je l'ai vu à "On n'est pas couchés" hier soir. J'ai bien aimé le bonhomme, qui avait le verbe et la répartie faciles. J'ai même été tenté de commander le bouquin... jusqu'à ce que je me rappelle que Freud et la psychanalyse, j'en avais rien à foutre

_________________
Ecoutes récentes:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://admetaleternam.over-blog.net
Bye bye!
Murderer
Murderer
avatar

Nombre de messages : 564
Age : 68
Localisation : Loin d'Ici
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Freud, le crépuscule d'une idole   Dim 9 Mai - 15:35



J'ai bien aimé aussi mais le meilleur reste le débat avec Miller lool!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zoophilieonline.com/
-Rafa-
Guardian Of Mankind
Guardian Of Mankind
avatar

Nombre de messages : 1753
Age : 38
Localisation : Salon-de-Pce
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Freud, le crépuscule d'une idole   Dim 9 Mai - 15:37

J'ai toujours été éloigné de ces sujets depuis l'année de Terminale et "Cinq leçons sur la psychanalyse" étudié en cours de philo. Sur les maladies psychologiques en général, j'en ai d'ailleurs plus appris par le vécu de certains proches que par les bouquins.
Pour ce qui est de la thèse d'Onfray, pourquoi pas mais comme à chaque fois, sans doute que tout n'est pas blanc d'un côté et noir de l'autre. Je ne suis pas assez qualifié pour en parler.

_________________
Les meilleures citrouilles poussent dans la terre des immortels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helld (-|-) ween
Keeper Of Tomorrow
Keeper Of Tomorrow
avatar

Nombre de messages : 18038
Age : 48
Localisation : Pumpkin Garden
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Freud, le crépuscule d'une idole   Dim 9 Mai - 15:38

Il existe un autre Michel Onfray.....le prof de philo de ma moitié!

Vu au grand journal "je ne sais combien de fois", homme avec des convictions de gauche sans jamais s'engager vers la politique et ou un parti, homme de bon sens visiblement mais parfois noyé dans l'absolu. Ceci dit, pas pire que d'autres philosophes à 2 balles qui sont complétement déconnectés de la réalité du besoin primaire de l'être humain: vivre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik
Bye bye!
Murderer
Murderer
avatar

Nombre de messages : 564
Age : 68
Localisation : Loin d'Ici
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Freud, le crépuscule d'une idole   Dim 9 Mai - 20:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zoophilieonline.com/
Ad Metal Eternam
Murderer
Murderer
avatar

Nombre de messages : 520
Age : 41
Localisation : The White
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: Freud, le crépuscule d'une idole   Dim 9 Mai - 21:38

Mouais, juste un dialogue de sourds, quoi.
Et Onfray ressortira quasiment mot pour mot dans On N'est Pas Couchés les phrases qu'il a débitées au Grand Journal.
Faudrait lire son bouquin, mais comme j'ai la flemme, je me contenterai pour le moment de dire que les deux n'ont ni tort, ni raison

_________________
Ecoutes récentes:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://admetaleternam.over-blog.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Freud, le crépuscule d'une idole   

Revenir en haut Aller en bas
 
Freud, le crépuscule d'une idole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Freud, le crépuscule d'une idole
» Enrique dans Rendez-vous avec mon idole
» Paperback Freud
» Ton idole
» [ ZIKMUND FREUD ] - Ebauches de sons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEPERS OF TOMORROW :: BISTROT :: De tout et de rien :: Culture Et Divertissements-
Sauter vers: