KEEPERS OF TOMORROW


 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les personnages métalliques qui vous impressionnent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 1:10

Voilà, je fais ce topic pour faire causer un peu, parce qu'en ce moment c'est pas trop ça. Donc le principe est simple: parlez-nous des guitaristes, bassistes, batteurs, chanteurs de Metal qui vous impressionnent, que vous adorez quoi.

Je fais ça ces jours même si je sais à l'avance la présence de certaines personnes Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Helld (-|-) ween
Keeper Of Tomorrow
Keeper Of Tomorrow


Nombre de messages : 17925
Age : 47
Localisation : Pumpkin Garden
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 1:24

Je laisse les autres commencer car j'en ai pour des heures à parler des zikos que j'admire sauf si je n'étends pas le pourquoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik
rime of the ancient dude
Number One
Number One


Nombre de messages : 871
Age : 28
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 1:27

Ouais bonne idée de Topic sa, qui m'en donne une autre d'ailleurs que je vais créé dans un futur rapproché. Je ferai mas petite liste se soir ou demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rime of the ancient dude
Number One
Number One


Nombre de messages : 871
Age : 28
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 6:47

C'est surtout des chanteurs qui m'ont le plus marqués.

Rob Hallford : J'ai toujours de la misère à choisir entre Bruce Dickinson et Rob Halford pour mon chanteur favori. Rob m'a toujours électrifié avec ses cris, souvent essayé de l'imiter sous la douche, malheureusment jamais réussi... ou plutot tout se que j'ai réussi à faire c'est faire peur à mon chat.

Angus Young : Un des meilleurs showman de l'industrie si se n'est le meilleur. Il m'a toujours impressionné, le duck walk, la ptite gigue des genoux, le tournage sur soi même au sol, joué à une main, il est très fort le ptit Angus. De plus, il a composé certains des riffs les plus connus du Rock. Pas nécéssairement les plus compliqués mais justement pour moi pour être en mesure de faire des riffs simple mais accrocheurs il faut avoir un talent.

Dave Mustaine : L'homme qui représente Megadeth avec sa grosse crinière Rousse. J'adore la voix et le jeux de guitare de Mustaine qui est un de mes idoles.

Matt Barlow : J'aime les chanteurs qui se distinguent et Matt en est définitivement un. J'aime beaucoup sa voix remplis d'émotions.

Bruce Dickinson : Un très bon showman qui sait comment divertir une foule et une voix extraordinaire.

Steve Harris : L'homme qui a écrit plusieurs de mes morceaux favoris, un bassiste hors pair et comme Bruce tout un show man lui aussi. Bref probablement celui qui m'impressionnent le plus de tous.

Bon Scott, Brian Johnson: Brian Johnson est la première voix que j'ai aimé dans ma vie, s'était avec Thunderstruck. Je n'ai jamais fait de géguerre Brian vs. Bon, les 2 sont des chanteurs époustouflants et la crème des chanteurs de Rock.

Lemmy: Lemmy le vilain petit canard, on est pas trop sûr si il sait chanter ou bien jouer de la basse mais une chose reste, son groupe sonne bien. Et je l'adore! Il propage l'image de gars qui embarque sur scène après s'être tapé quelques filles et qui débarquent de scène pour aller prendre du Jack Daniels et retourné se tapé quelques filles et pi tant pi si je crève "I don't wanna live For Ever!!!!!" et sa fait en sorte qu'il représente paraitement l'esprit métal, en plus il a l'air sympathique!

C'est ceux qui me viennent à l'esprit pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helld (-|-) ween
Keeper Of Tomorrow
Keeper Of Tomorrow


Nombre de messages : 17925
Age : 47
Localisation : Pumpkin Garden
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 12:33

Alors une liste qui sera complétée au fur et à mesure et argumentation au compteur:

Comme on ne parle que Metal, je ne m'épancherai que sur les cas métalliques.

Guitaristes:
Yngwie Malmsteen



Si la planète métal regorge de guitaristes talentueux, il est souvent difficile d'en ressortir un de la masse finalement, celui qui vous colle la baffe du siècle, celle qui vous revient en mémoire à chaque fois qu'on y pense, le truc mémorable quoi.
Bien entendu, il y a la sensibilité de chacun sur ce point là, on parlera de feeling au vrai sens du terme (pas le pseudo avis et qualificatif qu'on attribue à tord à un gus qui colle un max de vibrato dans une note à n'en plus finir tout en faisant la grimace de douleur et de rigueur pour faire le gus dans son trip), ce feeling qui fait qu'il nous est propre à chacun, la sensation que ce qui est joué nous "parle", bref l'osmose totale avec ce qu'on entend et resent à la fois.
Puis, comme toujours il y a les inspirés et les inspirateurs, ceux qui seront les premiers à avoir érigé une nouvelle ère, qui sauront s'affranchir du style propre et passe-partout de leurs collègues pour finir par inspirer une ribambelle de clones de toutes sortes qui finiront la plupart du temps par renier leur maître pour ne pas passer pour des "has-been".
Bref, c'est en cela qu'Yngwie Malmsteen fait partie de cette race des seigneurs.
Il a débarqué sur la planète métal comme un boulet de cannon en rasant tout sur son passage. La tournade a été terrible à l'époque, et j'ai moi-même été pris dans la tempête.
Certes le suèdois voue un culte énorme à Jimi Hendrix ainsi qu'à Ritchie Blackmore, mais il est tout autant inspiré (sinon plus) par Vivaldi et Paganini sans oublier Mozart, Bach & Beetoven (pas le chien mais le sourd!).
Et cela s'entend. Là où Blackmore avait ouvert la voie de l'influence classique (on parlait finalement peu de néo-classique avant), Malmsteen ouvre les portes en grand pour laisser y entrer toute la vélocité des violonistes et faire naître le néo-classique aux oreilles de tous.
La nouvelle se répend comme une trainée de poudre et il faudra attendre 2 ou 3 ans avant de voir surgir une cohorte de clones voulant jouer plus vite que l'instigateur. Le shred est né, il fait partie de notre paysage musical comme s'il avait toujours été présent alors qu'il est né dans les 80's de la part d'un phénomène. Mais n'est pas Malmsteen qui veut, les shredders lui emboitent le pas, mais tous n'ont pas compris qu'il ne suffit pas d'être rapide et pomper des plans, il faut être inspiré dans son jeu et surtout faire preuve de "touché" ce qui à la base ne semblait pas si évident.
En cela, il restera le guitariste pour lequel je garderai toujours une place au chaud au panthéon de la pelle électrique, et même la première marche.

Points forts:
- Vélocité
- touché
- Facilité en live
- Sait faire autre chose mais encore faut il s'intéresser au live du maître pour s'en rendre compte
- Etait le premier et a engendré un nombre incalculable de suiveurs
- bend (!) Devil

Points faible:
- Melon démesuré
- Critique facile
- En manque d'inspiration sur ses compos depuis 10 ans minimum

Joe Satriani:


Ah maître Joe!
Vu 2 fois en live et à chaque fois c'est "ze baffe in your face".
Souvent présenté comme l'anti-Malmsteen et pourtant à tord. Les 2 s'entendent très bien et se complètent parfaitement.
Satriani est à première vue l'archétype du guitariste rock ayant pris ses racines chez Jimi "le poudré" à la sauce blues. Effectivement, Joe manie souvent le phrasé lent et lengoureux, mais tout comme il est réducteur de ne penser à Malmsteen comme un fou furieux de la vitesse, c'est aussi une abération de voir Satriani comme un simple guitariste rock.
Il est très fin, suffisament accrobatique dans sa technique, manie le vibrato pour en resortir des sons difficiles à reproduire et allie le tout avec une maîtrise du taping faisant passer Van Halen pour un débutant. De plus, il vous envoie tout cela avec une vélocité à faire passer un sprinter de 100m pour une 2 CV. On ajoute à cela des compos quasi-exclusivement instrumentales (peu sont chantées) et très souvent intéressantes, qu'on se permet de siffler sous la douche et qui accompagnent régulièrement les sujets sportifs de la TV.

Points forts:
- Touché
- Jeu au vibrato
- Vélocité
- Sens mélodique

Points faibles:
- Moins inspiré sur les derniers albums (sauf pour Coldplay)

Steve Vai:


Connu à ses débuts comme le remplaçant de Malmsteen dans Alcatrazz, puis par après pour avoir été l'élève de Satriani bien qu'il était connu avant ce dernier (étonnant non?), ainsi que pour avoir fait partie de la tripoté de gratteux ayant suivi Franck Zappa dans ses délires.
De ce dernier il aura retenu un goût prononcé pour l'éxpérimentation, la recherche de sons tordus et "chaotiques" dans les compos. De Satriani, il aura au moins appris à maîtriser l'instrument avant le perfectionnement, et d'ailleurs on reconnaît parfois l'influence que Joe a eu sur son jeu aussi bien lent que rapide. De sa succession de Malmsteen, on retiendra....euh....euh....que ça n'était définitivement pas son truc de jouer du néo-classique Surprised .
Steve Vai a la classe, sur scène et en dehors, pas le melon pour 2 sous, donne sa chance à ses fans (il a invité notament une de ses admiratrices nippones sur scène qui a joué "Answer" avec lui pour son anniversaire...beau cadeau pour la jeune fille non?) et a finalement déniché un certain devin Townsend qui a fait les lignes de chants sur Sex & Religion.
Et que dire du jeu de Vai? Absolument incroyable dans le son mais aussi dans la technique très accrobatique. Ceci dit, s'il est un shredder de première bourre, une simple oreille sur "Liberty" ou "For The Love Of God" vous replace dans un autre contexte et quel touché!!!

Points forts:
- Le touché
- Jeu au vibrato
- Tapping

Points faibles:
- Irrégulier dans la composition
- Peu accessible à l'auditeur lambda


Wolf Hoffmann:


Tiens, un guitariste qui semble "standard" pour un tas de monde qui connaît Accept mais qui finalement n'en retient pas grand chose de chaque membre sauf peut être le gnome Udo.
Mais là c'est plus un coup de cœur qu'une présence technique indispensable à première vue.
La raison première de Wolf dans mon classement de pelleteurs favoris, c'est simplement son sens de la composition des soli. C'est magnifique de bout en bout et ses interventions sont pensées avant tout et très composée. Ca laisse finalement peu de place à l'impro, on sent que c'est travaillé pour que la mélodie vous touche directement. Mon solo préféré restera à jamais celui de "Ahead Of The Pack", il vous réveille le titre qui semble être d'un banal mid-tempo heavy jusqu'à son intervention.
Mais techniquement? Eh bien, c'est loin d'être aussi évident que cela à jouer. Bien évdemment on n'arrive pas à la moitié de la difficulté des 3 gratteux précédents, mais je vous garanti qu'il faut tout le même maîtriser le manche et surtout pas d'approximations dans le touché (surveille tes bends bordel et tes sauts de cordes). On sent un côté classique dans ses soli, ça reste bien entendu dans un esprit rock, mais on sent la maîtrise et la rigueur teutonne, le sens de la mélodie des oeuvres classiques germaniques à la Wagner ou Beethoven (toujours pas le chien, mais celui qui a fini sourd!).
Bref, rien que les soli de Wolf valent le détour.

Points forts:
- Sens de la mélodie
- Touché

Points faibles:
- Rien de spécifique mais pas d'une extrême difficulté technique

Vinnie Moore:


Rhâââ Lovelyyyyyy!!!
Ce magnifique guitariste qui ne voulait pas envoyer sa démo à Mike Varney!! Heureusement qu'il avait un excellent pote qui l'a un peu poussé à la faire et ce fameux pote n'était autre que Tony Macalpine.
Pour le petit Vinnie avait déjà donné du soli sur le premier album de Vicious Rumors. Certes on n'était pas encore dans le trip de ce qui allait devenir son premier album, mais ça promettait déjà. Mais ce
Mind's Eye m'a collé une véritable baffe et il sait s'entourer le bougre quand il fait un album solo. En gros on prend des compos inspirées par des mélodies dans la veine deMacalpine et on multiplie la
difficulté par 2 tout simplement. Mais Vinnie sait se faire autant bluesy que néoclassique et Time Odyssey, son second album solo, en atteste. D'ailleurs un certain Jordan Ruddess viendra lui faire les
petites lignes de claviers dessus.
Maintenant il est parti sous d'autres horizons pour remplacer le blond germain Michael Schenker au
sein d'UFO. Je ne me fais pas de soucis pour lui quand au remplacement du frangin de Rudy, mais quelle déception pour moi de le voir sous employé dans ce groupe.

Points forts:
- La panoplie parfaite du shredder
- Diversifié
- Un sens de la mélodie

Point faible:
- Un très bon début de carrière solo mais moins inspiré ensuite


Michael Lee Firkins


Encore un rejeton de l'écurie Varney.
Mais cette fois on ne donne pas dans le shred de ouf, simplement dans le touché.
On pourrait le voir inspiré d'Hendrix, Van Halen et encore bien plus par le jeu de Vito Brata.
Si je n'ai pas apprécié particulièrement le second opus, je dois dire que son premier album solo vaut son pesant de cacahouètes par un touché magnifique, tout en finesse et un jeu en arpège assez inédit dans cet exercice.

Point fort:
- Le touché

Point Faible:
- La suite de ses compositions après le premier album

Jason Becker & Marty Friedman
:


Le maître & l'élève réuni, comme Paul Gilbert & Bruce Bouillet dans Racer X.
Les parallèles entre les 2 groupes et leurs bretteurs respectifs sont nombreux, mais si on a affaire à des Shredders du pit Mike Varney, Cacophony nous emmène dans des compos à la fois plus heavy et aussi plus influencées par le classique/néoclassique.
Quand je pense à chacun des 2 pelleteurs, je ne peux m'empêcher de repenser au premier album de Cacophony ou à leurs premiers albums solo rescpectif où ils s'invitent l'un & l'autre à venir taper le solo sur quelques titres. Mais l'apogée reste les titres Concerto & Speed Metal Symphony où le déluge de notes s'abbat sur vos esgourdes et vous oblige à rester la bouche bée devant l'énormité du boulot qui vous prend de plein fouet. C'est monumental, grandiose, complétement dingue et précis à un point comme on le voit rarement.
Si Marty & Jason ont été très limités dans les groupes qui les ont accueilli ensuite (Megadeth & David Lee Roth Band), ce duo restera ce qu'on doit retenir en pensant à eux...surtout au pauvre Jason.

Points forts:
- Précis
- Enormes
- Shred poussé à l'extrême
- Synchronisation y compris en live

Points faibles:
- Compositions chantées


Patrick Rondat
:



Enfin un vrai guitar hero en France. Certes, avant on avait quelques uns faisant un peu illusion je dois dire (comme Stéphane Dumont de Sortilège) et éventuellement Nono de Trust, à l'attitude très rock, mais pas franchement le gars qui te laisse le cul par terre non plus. Et un jour, par suite de la compil initiée par Hard Rock Mag, surgit finalement ce guitariste fort méconnu à l'époque ayant pourtant sévit dans quelques combos mais on dira d'une réputation très locale (Paris).
Bref, ce mec-là attire toutes les oreilles sur une compilation ayant une certaine qualité artistique et j'attends avec impatience le jour où son album solo verra le jour car annoncé rapidement après la parution de la galette ayant permis de le découvrir. Me voici donc embarqué dans l'achat de Just For Fun, qui s'avère très intéressant, puis du maxi reprenant un titre de Django Reinhart qui vaut largement plus encore que l'album précédent et pratiquement dans la foulée, son second album Rape Of The Earth...et là...ze mega baffe!
Tout y est: la technique mais surtout la qualité de composition. Ce mec là a un album à la hauteur de son talent et on se dit qu'on touche enfin un frenchy qui peut tenir la dragée haute à bon nombre de gratteux à la réputation internationale. D'ailleurs c'est ce qui se produira rapidement suite à cet opus, puisque Patrick sera désormais demandé sur plusieurs projets.
Le voir en plus sur la même affiche que Satriani lors d'une tournée française du G3 (je passe sur la pitoyable prestation de Michael Schenker) est déjà formidable, mais l'avoir rencontré directement lors d'un forum de la Fnac suite à la parution d'Amphibia restera un excellent souvenir (le pire c'est que je l'ai rencontré 2 mois plus tard sur une plage près de Royan!).
Un mec qui sait rester simple et humble et qui se sent presque gêné lorsqu'on lui fait des louanges sur son jeu. Un gars vraiment accessible.

Points forts:
- Technique
- Sweep
- Compos instrumentales

Points faibles:
- Choix de carrière un peu chaotique
- Encore en manque de reconnaissances


Angus Young:


Etonnament, ce petit bonhomme est la plupart du temps aimé et respecté par ses pairs et les fans de hard rock...mais pourquoi?
Il n'est ni le plus technique, ni le plus acrobatique, n'a pas forcément un jeu à en mettre plein la vue,
pas plus que ses déclarations et son mode de vie ne font scandale.
Mais il a un charisme dingue sur scène. Mis en avant par le groupe depuis les débuts grâce à sa tenue d'écolier, il est aussi un vrai diablotin lorsqu'il est sur scène. Rien ne semble l'arrêter et il faut lui reconnaître une maîtrise parfaite de son instrument malgré sa manière de bouger partout. Headbaging non-stop pendant le concert et diverses "poses" retenant l'attention pendant le show.
Ce gars là a un truc en plus qui fait qu'on le respecte, car qui s'est essayé à le singer s'en souvient encore et peu sont finalement capable de reproduire à l'identique un Angus en grande forme.

Point fort:
- Son jeu dans le geste

Point faible:
- Jeu un peu trop accès sur le même plan


A suivre....


Dernière édition par Helld (-|-) ween le Ven 20 Fév - 16:40, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 15:18



Kai Hansen & Michael Weikath
Mes deux gratteux préférés, ils ont sorti peut-être mon album préféré tous groupes confondus, Keeper Of The Seven Keys Part I & II. Ils ont fait 4 putain d'albums et ont une complémentarité que je n'ai jamais entendue avant d'avoir écouté ces albums... Et jamais entendue depuis! Dommage pour la suite, surtout que ça n'a pas duré longtemps...



Ingo Schwichtenberg
Un batteur que j'adore, il savait jouer sur des titres speed et par conséquent frapper vite et sans bourrinage (Dan Zimmerman, si tu me lis...).
RIP...

C'est tout ce que je vois pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Lionel du Pumpkin Ray
Guardian Of Mankind
Guardian Of Mankind


Nombre de messages : 1126
Age : 42
Localisation : Charmes (dep.88)
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 15:21

Florian a écrit:


Kai Hansen & Michael Weikath
Mes deux gratteux préférés, ils ont sorti peut-être mon album préféré tous groupes confondus, Keeper Of The Seven Keys Part I & II. Ils ont fait 4 putain d'albums et ont une complémentarité que je n'ai jamais entendue avant d'avoir écouté ces albums... Et jamais entendue depuis! Dommage pour la suite, surtout que ça n'a pas duré longtemps...



Ingo Schwichtenberg
Un batteur que j'adore, il savait jouer sur des titres speed et par conséquent frapper vite et sans bourrinage (Dan Zimmerman, si tu me lis...).
RIP...

C'est tout ce que je vois pour le moment.


respect Flo Exclamation

_________________
Le Rayon De La Citrouille / [Emission Radio]
Potage Metallique de 21h à 22h Le Lundi
Sur www.fajet.net / Nancy 94.2FM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/scapin2
Beurk Rogers
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3057
Age : 41
Localisation : Dans le sceau, je trempe...
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 15:30

J'avais pensé a faire un truc dans le genre, je te prépare ça dans.... Euh ça va prendre du temps, j'ai des horaires a la con et pas de week end, du coup..... Mais j'oublies pas! Wink

_________________
Il faudrait écrire ou dessiner avec un crayon entravé, la vérité est dans les balbutiements!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beurk Rogers
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3057
Age : 41
Localisation : Dans le sceau, je trempe...
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 16:07

LES GUITARISTES:

Gary Moore



Mon guitariste préféré, toutes periodes confondues, le seul qui parvienne a me coller des frissons avec ses solos, une voix magnifique, on dirait qu'il fait corp avec sa guitare, comme si elle etait une extension de son bras, beaucoups lui reprochent son coté girouette, pas moi, c'est le mec qui fait ce qu'il veut!


JAMES HETFIELD:



La figure emblematique du Metal, une main droite fulgurante, une stature imposante, qui ne reconnait pas la silhouette de James quand il est sur scene?
Un riffeur exclusif, un compositeur hors pair, bref.....Mighty Jamz!

JOE SATRIANI:



L'un des seul guitaristes instrumental que j'ecoute, Helldo a tout dit sur lui, rien a rajouter!

VAN HALEN:



Quand je prennais des cours de gratte, mon prof m'a dit un truc: dans le monde de la guitare, il y a 2 mecs qui ont veritablement apporté quelque chose, Hendrix et Van Halen!
Ce n'est pas le tapping qui m'impressionne chez ce mec, mais sa façon de pratiquer la rythmique, c'est groovy, dansant tout en etant d'un niveau technique puissant.

ANGUS



Vous avez vu les mains de nabots d'Angus???
Il fait comment ce mec pour eviter la tendinite? Rolling Eyes
Plus serieusement, c'est le gratteux Rock'n'roll par excellence, rien d'exceptionnel et pourtant, tout le monde ou quasiment, s'accorde a dire que c'est un putain de guitariste.

SLASH:



Dans le même creneau qu'Angus, Rock'n'Roll!!!
Immediatement reconnaissable, j'adore son attitude (sincère ou pas, je m'en balance), ses solos sont a tomber par terre!

A suivre....

_________________
Il faudrait écrire ou dessiner avec un crayon entravé, la vérité est dans les balbutiements!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorgar63
Steel Tormentor
Steel Tormentor


Nombre de messages : 8698
Age : 42
Localisation : Far west auvergnat
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 16:20

Difficile à dire il y a tellement de musicien qui me bluffent mais je dois dire que Steve VAI est un de mes gratteux préférés, il est très technique et hyper doué (c'est aussi un énorme bosseur), il sait garder le sens de la mélodie (liberty est une de mes chansons préférées.
Il a en plus le sens de la mise en scène et il est beau à voir jouer ce mec là, il parait toujours facile et la dextérité dont il fait preuve m'épate (surtout en tapping)
Clairement il a l'air super accessible et très disponible pour ses fans.
Un très grand guitariste.

Un peu plus vintage, j'admire Hendrix car il fut le premier véritable guitar hero (jouer avec les dents, la guitare dérrière la tête ...) et il a inspiré tant de monde.

Chuck berry, mérite le respect, c'est un des pères du rock'n'roll et une des influences majeurs de angus young, je ne possède qu'un best fo de lui et ça swingue.

Dans le genre duo de gratteux, je pense qu'il est difficile de faire mieux (bien que j'adore la paire Hansen / Weikath) que la paire Tipton / Downing dans le priest, ça fait des décennies que les 2 gus s'échangent les soli et ils le font bien.

J'allais oublié aussi Edward Van Halen qui a mis une belle claque à tout le monde en 1978 avec lal sortie de Van Halen 1.

Pour en finir avec les gratteux, je ferai un petit cocorico avec Nono de Trust que j'ai eu la chance de voir sur scène récemment et il a confirmé tout le bien que je pense de lui, en plus le personnage a l'air d'avoir su rester simple et humble, un très bon gratteux doublé d'un très bon compositeur.

Voilà pour ce qui est des gratteux mais j'en oublie, c'est évident car j'aime aussi des mecs très mélodiques comme Wolf Hoffman, ou encore des guitaristes rhytmique tel que Scott Ian, rudolf Schenker, malcolm Young ou encore le leader de Iced earth dont le nom ne me revient plus et sans qui leurs groupes respectifs auraient eu bien du mal à atteindre le niveau de notoriété qui est le leur aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 16:43

Helld (-|-) ween a écrit:
Points forts:
- bend (!) Devil

Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Helld (-|-) ween
Keeper Of Tomorrow
Keeper Of Tomorrow


Nombre de messages : 17925
Age : 47
Localisation : Pumpkin Garden
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 16:58

Laughing tu m'as compris?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 17:06

Naaaan tu crois lol!
Revenir en haut Aller en bas
rime of the ancient dude
Number One
Number One


Nombre de messages : 871
Age : 28
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Jeu 19 Fév - 17:16

gorgar63 a écrit:
encore le leader de Iced earth dont le nom ne me revient plus

Jon Schaffer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorgar63
Steel Tormentor
Steel Tormentor


Nombre de messages : 8698
Age : 42
Localisation : Far west auvergnat
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Ven 20 Fév - 1:11

rime of the ancient dude a écrit:
gorgar63 a écrit:
encore le leader de Iced earth dont le nom ne me revient plus

Jon Schaffer Wink

Merci santé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
MEMBRE BANNIS


Nombre de messages : 1489
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Ven 20 Fév - 13:23

Shane McGowan,peut-être pas partie de la famille du Metal,mais bien punk et bien allumé quand même,doublé d'un parolier hors-pairs :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helld (-|-) ween
Keeper Of Tomorrow
Keeper Of Tomorrow


Nombre de messages : 17925
Age : 47
Localisation : Pumpkin Garden
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Ven 20 Fév - 16:05

Les guitaristes la suite:

Ritchie Blackmore
:


A contrario d'Angus, le père Blackmore n'a pas la langue dans sa poche (Malmsteen?), ne craint pas de balancer sur les autres (Malmsteen?), et à la réputation de ne jamais sourir (pas totalement vrai non plus) doublé d'un caractère de cochon (Malmsteen?).
Mais il est le géniteur du riff simple et populaire par excellence, le truc que tout le monde reconnait.
A son époque, un des premiers à revendiquer l'influence du classique dans son jeu (en plus d'Hendrix pourtant de la même génération) et d'avoir finalement participé à la naissance du hard rock.
Ensuite, il a donné naissance à un groupe que je considère être sa plus grande réussite (bien que j'aime beaucoup Deep Purple): Rainbow. Déjà en prenant Ronnie James Dio avec lui, puis la découverte de Joe Lynn Turner pour un virage plus FM mais où la recherche mélodique est une nécessité avant tout. Et sans Rainbow, y aurait il un Malmsteen finalement?
Maintenant, il oeuvre dans des compositions plus folk et médiévales avec sa blonde moitié, mais le sens de la composition cher à Rainbow est toujours là, bien ancré et ça se sent.
Alors Blackmore le caractériel est finalement un très bon technicien au touché très prononcé, mais surtout un remarquable compositeur.

Points forts:
- Touché
- Composition

Point faible:
- Caractère principalement

Kai Hansen & Michael Weikath + Roland Grapow:


Comment pourrais-je laisser de côté la paire de bretteurs de mes citrouilles favorites?
Si Kai & Weiki ne rentrent pas dans la catégorie "guitaristes à la technique époustouflante", ils sont ceux, qui par leur complémentarité, ont donné naissance à un style de métal que j'affectionne par dessus tout.
Leur sens de la composition et de la mélodie font qu'ils ont créé un truc unique à l'époque et qu'ils ont fait évoluer ensemble quelques années plus tard, ce qui a fini par engendré un nombre incalculable de clones et le filon n'est toujours pas épuisé quand on voit ce qui sort encore actuellement.
Si Roland est associé au duo, c'est aussi dans un sens pour rendre hommage à celui qui a eu la lourde tâche de succéder à Kai, pas seulement pour les soli (sa technique lui permet largement de compenser) mais aussi pour les compos. Le flambeau a effectivement été très bien repris pour nous sortir des brûlots comme Someone Crying & The Chance. De plus, il a apporté une touche néoclassique dans la musique du groupe, mettant en valeur ses capacités techniques.

Randy Rhoads + Jack E Lee + Zakk Wylde:


J'ai choisi les 3 en même temps car Ozzy a toujours sû choisir ses guitaristes.
En recrutant Randy Rhoads (Ex-Quiet Riot), alors inconnu (puisque peu de gens connaissent Quiet Riot et ses 2 premiers albums sauf le Japon), l'ex-Black Sabbath frappe fort. Eddie Van Halen règne en maître sur le monde des guitar-heroes avec son tapping (simpliste) et ses descentes de manches flamboyantes, et voilà que surgît ce petit bonhomme qui réveille à lui seul, les compos simplistes du Mad Man. Il a la patte de Van Halen, ce côté "matuvu" qui vous rend beau, mais en plus il maîtrise sévère le bougre. Il relègue le poudré Eddie au rang de second couteau. Vous en doutez? Ecoutez le Live Tribute To Randy Rhoads d'Ozzy pour vous en prendre plein les feuilles.
Jake E Lee est injustement sous-estimé. Pourtant, s'il n'est pas le successeur direct de Randy, il en a vite compris toute la technique pour nous envoyer des soli aussi flamboyants que celui-ci. Il magnifie lui aussi les compos d'Ozzy tout en gardant le style avec quelques évolutions tout de même. Pourtant, ça n'est pas son style de prédilection, et comme Dio avec Vivian Campbell, Ozzy lui demande de jouer comme ça avant tout. Il s'exécute et de fort belle manière.
Zakk Wylde est lui un "descendant" et fan de Randy Rhoads. Bien qu'aimant et excellant dans le hard bien gras limite stoner, Zakk sait jouer à la manière de son idôle. Et bizarrement, ils ont plus d'un point en commun et une carrière relativement similaire dans ce qu'ils ont fait avant de rencontrer Ozzy. Comme ses 2 prédécesseurs, il était un parfait inconnu et Ozzy lui a permis d'exploser à la face du monde.
Voilà une belle brochette de guitariste qu'Ozzy peut s'enorgueillir d'avoir fait connaître.

Vito Bratta:


Ce gratteux là a mis un temps fou à se faire reconnaître. Souvent taxé de clone de Van Halen, et même s'il donne dans le même style, il est beaucoup plus fin, joue plus en nuances et à un touché que je trouve nettement supérieur à Eddie. Pas que je n'aime pas Van Halen (enfin le gratteux car j'ai du mal avec la disco du groupe hormis le magnifique premier album), mais Vito m'a super impressionné dès que j'ai connu White Lion avec Pride. Non seulement il sait composer de sacrés titres, mais en plus il allie technique à musicalité dans ses soli. Et si Pride a été la révélation pour White Lion, le premier album du groupe contient les mêmes qualités pour le soliste. Ce gars là n'a jamais balancé un solo bâclé un peu à l'instar d'un Wolf Hoffmann, il recherche cette qualité mélodique du solo qui "chante" comme on en retrouve chez Gamma Ray & Helloween la plupart du temps. Bref, la prochaine fois que vous entendez un titre de White Lion époque Bratta, écoutez attentivement le solo, ça vaut largement plus que certains fous sans élégance.


Clavieristes:

Tony Macalpine:


Si la photo ici le fait voir comme un guitariste, c'est parce qu'il est plutôt connu comme tel. Pourtant, Tony a une formation de pianiste classique et une passion pour Chopin en particulier. Connu sur la planète métal comme un des premiers shredders à avoir emboîté le pas d'Yngwie Malmsteen, il n'en demeure pas moins qu'il incorpore une pièce classique au piano sur chacun de ses albums. Excellent guitariste, c'(est pourtant sa dextérité aux claviers qui m'impressionne le plus chez lui, et d'ailleurs en dehors de ses albums solo, il a souvent fait des sessions comme clavieriste auprès d'autres grands noms (Steve Vai, Polnareff).


Jens Johansson:

Jens Johansson doit sa notoriété à son travail mais aussi à celle d'Yngwie Malmsteen avant tout. Certes, certains l'auront découvert avec Stratovarius, mais il est bien le premier clavieriste de son compatriote suèdois. Il restera le seul à avoir tenu aussi longtemps avec son caractériel boss, et surtout un des rares à avoir pû y adjoindre des soli auprès de Malmsteen et cela avec grande inspiration.
A noter qu'il a fait partie du Rising Force avec son frère Anders (Hammerfall) et qu'une tournée Stratovarius/Hammerfall peut nuire gravement aux salles et en particulier aux chiottes des loges Devil

Tuomas Holopaien:


Si Tuomas figure dans mon classement, ça n'est pas pour ses capacités techniques mais plutôt pour son sens de la composition. Car qu'on ne s'y méprenne pas, Tuomas n'est pas un grand technicien, mais un fantastique compositeur et arrangeur. Nightwish ne tient que grâce à lui, il est le principal compositeur et lui seul sait faire sonner le groupe tel qu'il est. Exigent sur la participation des autres musiciens, il fait qu'il faut une certaine rigueur pour une musique aussi ambiancé que la sienne pour lui donner vie. Tarja n'a pas compris cela et elle en a fait les frais, mais ses accolites se sentent très bien dans ce que leur propose Tuomas. Un grand bonhomme de la composition.


André Andersen:


Tout comme Tuomas Holopainen, André Andersen est Royal Hunt à lui tout seul. Pourtant techniquement beaucoup plus fort, et comme Tony Macalpine, largement rodée au piano classique de par sa formation d'origine. Guitariste à ses heures (il a enregistré toutes les rythmiques du 1er album du groupe), il compose tout aux claviers. Son style est immédiatement identifiable et c'est relativement rare d'ailleurs pour quelqu'un pratiquant le clavier dans un groupe foncièrement métal. Il a un jeu relativement lourd et ses claviers sont souvent mixés en avant tout en gardant une certaine pêche bien heavy à l'ensemble. Ceci dit, il a un caractère bien trempé et à limogé plus d'un chanteur de son groupe dont sa plus grosse bêtise reste DC Cooper qui collait parfaitement au groupe.


Jordan Rudess:


Ami de longue date de Portnoy & Petrucci, Jordan Rudess a longtemps joué les requins de studios et fait quelques apparitions sur de nombreux albums d'artistes connus et pas seulement dans le monde du métal. Succédant à Derek Sheridan dans Dream Theater, il était attendu principalement auprès des fans en espérant réussir à faire oublier le limogeage de Kevin Moore avant tout. Car ce dernier avait laissé une empreinte indélébile dans le groupe et son successeur n'avait pas réussi à le faire oublier.
Non seulement Rudess est un excellent technicien, mais en plus il colore le groupe de son empreinte désormais en étoffant les apparitions live du groupe par des interventions étonnantes. Jouant dans tous les registres, il sait faire le show malgré les contraintes de son instrument.
Vraiment excellent, il est le clavieriste qu'il fallait à Dream Theater.

_________________


Dernière édition par Helld (-|-) ween le Ven 20 Fév - 19:31, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Ven 20 Fév - 16:15

J'adore Jens Johansson et André Andersen aussi santé
Revenir en haut Aller en bas
Helld (-|-) ween
Keeper Of Tomorrow
Keeper Of Tomorrow


Nombre de messages : 17925
Age : 47
Localisation : Pumpkin Garden
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Ven 20 Fév - 19:31

Bassistes:

Billy Sheehan:


Rhââ Lovelyyyyy loveit
Le bassiste par lequel le shred est arrivé et qui a permis de revoir le rôle du bassiste dans un groupe de métal.
Ce gars là est à la limite du monde de la guitare. Déjà dans Talas il éclatait tout, mais son tandem avec Steve Vai au sein du David Lee Roth Band l'a fait éclater au grand jour et Mr Big a enfoncé le clou définitivement pour les plus septiques.
Quelle dextérité et les suiveurs ne peuvent que lui dire merci.
Ce gars là est le Malmsteen de la basse, ni plus ni moins, mais le melon moins exorbitant.

John Alderete:


Mais qui c'est celui là?
Paul Gilbert? Ca vous cause déjà plus non?
Racer X? Arf, j'en vois au fond qui se planquent et qui ne connaissent pas ce groupe culte dans lequel notre bassiste ici présent, a officié avec Paul Gilbert, Scott Travis & Bruce Bouillet (Je passe sur Jeff Martin qui ferait mieux de retourner à sa batterie et de laisser à tout jamais un micro).
Si les instrumentistes du groupe étaient de véritables bombes, ce bassiste là était encore plus bleuffant de technique. Un pur shredder dans la veine du maître Sheehan, pouvant suivre ses 2 compères guitariste dans leurs délires de dévaleurs de manches à vitesse supersonique. Un truc de ouf tout simplement, et même Malmsteen n'a jamais eu de bassiste de cette classe là.

John Muyng:


Le (trop) discret bassiste de Dream Theater est un pur joyaux technique. Je me demande ce que ce gars là ne sait pas faire finalement. Capable de la plus grande vitesse comme du groove total, il est le contraire des autres musiciens du groupe par sa discrétion. Pourtant ses interventions sont magnifique et il maîtrise son engin à 6 cordes tout comme l'espèce d'ovni que vous voyez sur la photo (je ne sais plus le nom). Jeureuseemnt pour lui, s'il était toujours dans l'ombre des autres au début de la carrière du groupe, il est désormais largement reconnu par les fans du groupe....et les autres aussi.
Il a même fait la couverture de quelques magazines spécialisés Basse.


Batteurs:

Mike Portnoy:


Ce mec est cinglé!
Un grand showman derrière son kit de ouf (sur la tof, c'est un kit moins important que pendant la tournée du DVD Scores). Ce mec là a sû incorporer à ses rythmes rock des influences jazzy. Il se renouvèle sans arrêt, trouve des plans constament différents pour agrémenter la musique du groupe. Bref il regorge d'idées et les met en pratique dans les compositions de Dream Theater.
Alors je ne suis pas un extrême spécialiste des plans batteries, mais ce mec là m'impressionne au plus haut point.

Lars Ulrich:


Arf, sacré Lars.
Très "classique" (c'est relatif) sur Kill 'Em All, à la limite du basique sur cet album, il a commencé à prendre son envol sur Ride The Lightning pour se sublimer sur Master Of Puppets en innovant, en inventant, en reconsidérant son jeu pour servir au mieux les compositions. Lars a ouvert la voie pour certains autres, enfin ceux qui pouvaient suivre, et s'il a encore sû faire cela sur And Justice For All et le Black Album, il est revenu à un jeu plus dépouillé pour les albums suivants....jusqu'au dernier où il semble vouloir renouer avec ce qu a fait la gloire de son groupe.
Longtemps mon batteur préféré, il garde un petit coin spécial au panthéon des batteurs.

Nicko McBrain:


Précision est le premier mot qui me vient à l'esprit pour Nicko. Enorme en live est le second.
Pourtant il n'a pas particulièrement tiré son épingle du jeu lors de son bref passage dans Trust et il a fallu attendre qu'il arrive sur un album de Maiden pour exploser littéralement.
Mais finalement, c'est lorsque j'ai eu l'occasion de le voir en live qu'il m'a définitivement conquis. Ce mec là maîtrise c'est certain. Il est simplement monumental.


Chanteurs:

Freddie Mercury: (Metal ou pas suivant le registre)


Au delà d'une incroyable aisance vocale, d'un charisme énorme, c'est le show man par excellence que je salue. Ce gars là ne souffrait d'aucun défaut musicalement parlant. Il assurait parfaitement son rôle et rendait le chant facile à première vu tellement ça semblait comme une cour de récréation d'être sur scène à le voir jouer. Et pourtant, vous pouvez vous accrocher pour faire sonner les titres de Queen comme lui. Il suffit de voir le tribute live qui lui a été consacré pour se rendre compte du massacre en règle de la plupart des invités et ça n'est pas Paul Rogers qui pourra effacer le souvenir.
Freddie reste le grand parmis les grands tout simplement.
Je le place en tête tout simplement parce que le jour où je m'en suis rendu compte, ça m'a mis une baffe monumentale.


Rob Halford:



Contrairement à un grand nombre de ses fans, je ne crache aucunement sur les capacités vocales actuelles de celui qui incarne finalement le Priest à lui seul. Si on parle de Judas, on pense immédiatement à Rob Halford tellement il a collé son empreinte sur le groupe.
Ce gras là possède une énorme puissance doublée d'une tessiture d'une même niveau et ça n'est pas rien de le dire. Capable de chanter dans tous les registres composants le métal en général, il sait se faire doux et hargneux, chanter grave comme atteindre des notes suraiguës, bref il sait tout faire ou presque, mais on le sait capable d'énormément de choses. Je ne suis pourtant pas un fan inconditionnel du Priest, mais j'ai énormément de respect pour ce grand Monsieur à la voix phénoménale.

Ronnie James Dio:



Le lutin à la voix d'or. Malgré son âge, ce pourfendeur de dragons possède toujours une magnifique voix. Certes son registre n'est pas hyper étendu (même dans le popisant Love Is All on retrouve le Dio qu'on connait) comme celui d'un Rob Halford ou un Freddie Mercury, mais quelle pêche, quelle hargne, quelle justesse en live et surtout quelle foi dans son art il possède.
Blackmore a eu la bonne idée de le révéler au grand jour et depuis ce temps, il a largement gagné le respect d'un grand nombre de métalleux de tout poil.


Michael Kiske:


Quand j'ai appris la désaffection de Kai au chant et que je me suis bien demandé pourquoi et si le prochain serait à la hauteur, la première fois je l'ai entendu sur I'm Alive (comme beaucoup d'autres) sur Wango Tango (avant la parution du Keeper I - Merci Tonton Zégut), les doutes ont été levés de suite. Sans vous "bourrer le mou", j'ai sû tout de suite que c'était mon groupe fétiche avant même que le père Francis n'annonce la grande nouvelle. Ca le faisait d'entrée.
Depuis, mon admiration pour la voix du bonhomme n'a jamais cessé (je fais fi des problèmes liés à sa personnalité car on a souvent qu'une seule source nommée Weikath qui s'est bien chargé de lui en coller plein la charette et on lui doit aussi d'autres choses dans le groupe aussi) et à chaque album où même une simple participation est requise, ça me fout des frissons tellement sa voix est magnifique. A des lustres de la hargne dégagée par bon nombre de ses collègues métalleux, il a un timbre rassurant, maîtrisé et tout simplement magnifique. Certes son registre s'étale uniquement dans les aigus mais quelle voix, quelle tenue et cela y compris en live. Helloween a fait son choix en l'embauchant pour le meilleur (si si) et aussi pour une de ses pires périodes, mais qu'il aurait été finalement dommage de s'en passer.


Ralf Scheepers:


Quand Kai l'a fait réellement découvrir à la face de la planète métallique (qui connaissait ses anciens groupes hormis de nom?) et après qu'on ait enfin su qu'il avait été sur les rangs pour prendre le poste de frontman dans Helloween, on se demande désormais ce que l'avenir d'Helloween aurait pû devenir avec lui.
La réponse on l'a partiellement sur Heading For Tomorrow et avec des performances magnifiques de bout en bout. A l'instar de Kiske, Ralf est capable d'aller joure dans la même cour que le blondinet mais sait aussi se montrer plus hargneux dans l'effort. Il n'a rien à envier à Kiske hormis peut être le timbre moins doux, mais techniquement, on a affaire à un grand bonhomme y compris en live.
Pour un peu, si par hasard Deris venait à quitter le groupe (je ne le souhaite pas spécialement), j'aimerai que Ralf soit son successeur...ce qui reste peut être un plaisir tout à fait personnel.


Tarja Turunen:


Il m'a été difficile de choisir une voix féminine qui me scotche vraiment. Pas qu'elles chantent mal (j'ai hésité à mettre Magali Luyten mais je pense que je n'aurai pas été objectif dans son cas), mais j'ai tenu compte des performances live aussi et là ça fait mal. Car non seulement ça doit me plaire véritablement sur album mais aussi en prestation sans filet. Donc, après avoir hésité aussi avec la blonde Doro, j'ai finalement opté pour la brune finlandaise et dans son cas comme celui de Kiske, ça n'est d'abord que pour ses performances vocales plutôt que ce que j'en sais sur son éviction (et je vais dans le sens de Tuomas pour cela). Découverte sur l'album oceanborn en ce qui me concerne, la surprise a été de taille. C'était très nouveau pour le métal, mais qu'est-ce que c'était rudement bien fait. Ca se marriait parfaitement à la musique et quel chant! Je n'aime pourtant pas l'opéra, ça me gonfle, mais là j'étais sur le cul. Et que dire de ses performances live...hormis que c'est tout simplement énorme de justesse. Nightwish a perdu gros en l'évinçant et maintenant Anette rame autant que Tarja. Une pour reprendre l'ancien répertoire, l'autre pour refaire des concerts/albums avec la même popularité que son ancien groupe.


Angela Gossow:


Pourtant pas fan de voix de "sanglier", je m'arrête sur le cas d'Angela Gossow.
Si les mecs évoluant dans ce répertoire comblent souvent leurs faiblesses de chanteurs à la technique très limitée, il faut bien avouer que dans son cas c'est tout simplement une pure performance et sans effets ajoutés. Bref, je n'ai pas la même admiration que pour la voix de Tarja, mais j'applaudis la perf de la teutonne.



Christian Alvestam
:


Je parlais précédemment de chanteurs aux growls comblant souvent des lacunes techniques en balançant des cris de gorets, cet ex-Scar Symmetry a lui prouvé que dans son cas c'était parfaitement inutile.
Aussi à l'aise dans le répertoire de sanglier en rut, il en est de même pour le chant clair. Certes, il ne sera pas la meilleure voix claire du métal, mais il maîtrise et ça passe très bien. Un chant aux consonances douces en clair et à la hargne prononcée en growl. D'ailleurs il a tout de même fallu 2 hurleurs pour le remplacer dans son ancien groupe. Ca vous donne une idée de la performance à accomplir dans son cas.

Tobias Sammet:


Un des derniers chanteurs à m'avoir vraiment conquis. Excellent frontman, déconneur et bavard, mais ça ne lui empêche pas de maîtriser parfaitement son domaine y compris en live. Il en veut comme les anciens, et actuellement c'est plutôt une denrée rare, surtout à maitriser toute une palette en voix claire qui le rend proche d'un Kotipelto à la différence que Tobi possède une puissance qui manque au finlandais.


Biff Byford:


L'anglo-normand est toujours présent avec Saxon et il ne faillit pas à la tâche.
Toujours affichant une puissance plus que correcte en studio, il ne faiblit pas plus à reprendre les titres en live y compris ceux du vieux répertoire et cela avec une aisance incroyable. Il est finalement très proche d'un Dio dans son domaine, un papy du métal qui tient encore très bien la route.


André Matos:


Comment oublier notre ami brésilien Dédé?
Une voix haute perchée sur les premiers Angra, un chant plus éraillé dans Sha(a)man pour finalement trouver un juste milieu sur son premier album solo. Et non content de cela, il est capable de vous sortir une version magnifique du Wuthering Heights, tout en harmonies comme Kate Bush (Pat Benatar l'a fait 15 ans avant lui mais ça reste un exploit pour un homme), ou tout simplement un Painkiller avec toute la hargne et la fougue d'un Rob Halford ce qui en dit long sur l'étendue vocale et artistique qu'il peut dépoyer. Y a pas à dire, il trimbale du matos le Dédé.

dehors

_________________


Dernière édition par Helld (-|-) ween le Lun 23 Fév - 1:13, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik
-Rafa-
Guardian Of Mankind
Guardian Of Mankind


Nombre de messages : 1753
Age : 37
Localisation : Salon-de-Pce
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Sam 21 Fév - 0:31

C’est une véritable encyclopédie sur l’histoire du Metal ici ! Good Very Happy
Je m’y colle. Exercice délicat quand on connait le nombre d'artistes ayant contribué à faire du Metal un genre particulièrement diversifié...
Voici donc quelques personnages (liste non exhaustive bien évidemment) qui m'impressionnent et que j'adore ou qui m'impressionnent tout court. Certains ont déjà été cités, je ne leur mettrai donc pas de photo.

Chanteurs :

Etant amateur de vocalistes à chant clair :

- Bruce Dickinson

- Michael Kiske

- Andre Matos

- Tarja Turunen : sur les trois premiers albums de Nightwish

- Russell Allen :



- Ronnie James Dio :



- Geoff Tate :




- Messiah Marcolin : un chant clair et haut-perché sur du Doom => le résultat est saisissant :




- Hansì Kursch : timbre reconnaissable entre mille autres :





Guitaristes :

- Edward Lodewijk dit "Eddie" Van Halen : la première fois que j’ai entendu "Eruption" surtout la deuxième partie du solo, j’en avais les yeux qui brillaient
Photo de ces temps-ci :



- Ymgwie Malmsteen : Helldo a tout dit avec passion

- Michael Romeo : a égalé le maître depuis longtemps :



- Patrick Rondat : m’impressionne aussi pour sa modestie ce qui est rare dans le milieu des guitar heros (niveau melon, c’est l’anti-Malmsteen par excellence)

- Jon Schaffer : des rythmiques de fou :



- La paire Glenn Tipton/KK Downing :



- La paire Kai Hansen/Michael Weikath : le Speed mélodique…Pas la peine d'en rajouter Very Happy

- La paire Kiko Loureiro/ Rafael Bittencourt et ses soli/duels de malades :




- Adrian Smith : artisan de l’évolution plus progressive recherchée de Maiden





Bassistes :

- Steve Harris :



- Cliff Burton :



- John Myung : même si je n’aime trop DT

Claviers :

- Jens Johansson

- Michael Pinnella :



- Jordan Rudess : idem que pour Myung


Batteurs :

- Mike Portnoy

- Dave Lombardo :



- Tomas Haake :




=> Pas fan du Metal de ces trois batteurs mais jeux très impressionnants dans leurs styles respectifs

- Uli Kusch : pour certains de ses plans jouissifs dans le Helloween des 90’s

Hors catégorie (pour leur charisme):

- Lemmy Kilmister
Une photo ? Allez...



- Rob Halford

- Udo Dirkschneider :




Voilà, je verrai par la suite si j'en rajouterai d'autres...

_________________
Les meilleures citrouilles poussent dans la terre des immortels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beurk Rogers
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3057
Age : 41
Localisation : Dans le sceau, je trempe...
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Sam 21 Fév - 1:32

J'ai completé ma liste hier dans mon bus je vais poster ça au fur et a mesure!

Y'a du monde quand même, et je suis content de voir que Vito Bratta a été cité, c'est un excellent guitariste trop souvent oublié!

_________________
Il faudrait écrire ou dessiner avec un crayon entravé, la vérité est dans les balbutiements!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beurk Rogers
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3057
Age : 41
Localisation : Dans le sceau, je trempe...
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Dim 22 Fév - 14:07

Guitaristes....SUITE

Ritchie Sambora:



Le guitariste de Bon Jovi est trop souvent oublié, et pourtant, si on connait un peu la discographie du groupe, on se rend vite compte qu'on a pas affaire à un manchot, un jeu bluesy (son album solo "stranger in this town" est une pure merveille), ses solos sur l'album "keep the faith" sont des tueries ("dry county", "I believe"...).
Rajoutons que Sambora est egalement un excellent chanteur.

Tom Morello:


Voila un mec qui a apporté un truc a la gratte ces dernieres années!
Un mec qui scratche avec une guitare!!!
Bon ok merci les pedales d'effets, mais pas seulement, avant les effets, il y a deja l'idée!
Et Morello en a à revendre!

Kiko Loureiro:

Je ne suis plus fan d'Angra, je ne possede aucun album sorti aprés le split du groupe, car je n'adhere pas du tout au chant de Failachié, mais sur la periode Matos, le jeu fluide de Kiko m'avait scotché, vous avez pu le constater, je ne suis pas un adepte de la branlette de manche, mais il y a certains gratteux qui me scotche de par leur jeu trés personnel, et Kiko fait partie de ceux la!

_________________
Il faudrait écrire ou dessiner avec un crayon entravé, la vérité est dans les balbutiements!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helld (-|-) ween
Keeper Of Tomorrow
Keeper Of Tomorrow


Nombre de messages : 17925
Age : 47
Localisation : Pumpkin Garden
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Dim 22 Fév - 14:16

Je plussoie pour Sambora et encore plus pour Kiko...pour Morello...no comment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dbzik
Beurk Rogers
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3057
Age : 41
Localisation : Dans le sceau, je trempe...
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Dim 22 Fév - 15:00

Yngwie Malmsteen:




Quand on parle de branleurs de manche, qui de mieux que Malmsteen pour representer ce genre?
Certes, une discographie contestable, une attitude detestable, mais un style qui a été pompé jusqu'au trognon!
Parce que ils seraient ou les Romeo, petrucci et autre Turilli si "Yngvé" il était pas arrivé? Hein?


Phil Campbell:



Autre mec, autre genre!
Le guitariste de Motorhead me scotche!
ça riffe et ça reriffe, ça envoie, ça poutre comme dirait certain, et ça! ça! ça j'aime les mecs, ça c'est l'attitude Hard Rock par excellence, et ça me suffit!

Pete townsend:



Photo prise a PARIS BERCY, concert ou j'eu la chance d'etre!
The who, pas franchement Hard Rock mais franchement Rock, ce mec est plus tout jeune, et pourtant, il pete toujours la forme, j'adore son jeu a une main en hammer pull off, son son, son attitude! Gros Killer!

David Gilmour:



On reste dans le monde du non Metal et je cite ce grand monsieur du Rock Prog de Pink Floyd.
Un toucher bluesy cristallin, "fragile" est le qualificatif qui me revient souvent a l'ecoute d'un solo de Gilmour, cette impression que tout va se casser comme si ce mec effleurait seulement les cordes de sa guitare, magique!

Dave Mustaine:



Retour aux choses serieuses avec le frontman de Megadeth, rien a dire de spécial, j'aime, c'est tout!

Marty Friedman:



Tout simplement epoustouflant, le meilleur colonel de Mustaine, son jeu teinté d'influences orientales est tout simplement magnifique!

Kirk Hammet:



J'ai hésité a mettre Kirk, parce que je trouve ce gars la un peu surestimé, mais voilà: ce mec a pondu le solo que je préfère de toute l'histoire du Metal, celui de Creeping Death, et rien que pour ça je ne peux que citer!

Chuck Schuldiner: RIP Sad



Qu'on aime ou pas Death (c'est le seul groupe de true death que j'ecoute), on ne peut nier le superbe jeu de Schuldiner, rapide dans les riff et hyper melodique dans ses solis, mais egalement hyper technique, sans etre fana de technique, c'est tellement bien fait que ça passe tout seul!


Jeff Waters:


Comment ne pas citer le prince de l'arpège qu'est le leader d'Annihilator, du riff bourrin et des licks, des solos tout en beauté, un jeu magnifique! Merci Monsieur!


Mike Amott:



Et bien voila un autre mac qui scotche son monde! Il me rappelle un peu Friedman par moment, enfin quoiqu'il en soit le sens de la mélodie de ce mec est impressionnant.

Ace Frehley:



Thayer, fait bien son boulot, mais jamais il ne pourra faire oublier Ace, ce gratteux bien souvent bourré qui tangue de chaque coté sur scène (si, si fallait etre là au Zenith en 96) mais qui joue comme un Dieu, "Cold Gin, qu'y dizzzé!"


Bon j'ai gardé ceux que vous attendez tous pour la fin, Je vois déjà Flo se dire: "il va quand même pas les zapper???"
Ben non mais je vais donc citer plus la paire qu'autre chose, en fait je ne suis pas a proprement parler un fan du jeu de guitare de ces messieurs, beaucoup plus fan de ce qu'il m'ont apporté, ensemble ou dans leur groupe respectif, des instant de concerts inoubliables, des hymnes a n'en plus finir, des deceptions aussi, mais.... Même si je suis de moins en moins friand de ce genre de Metal, je reste néanmoins fidèle a ces 2 garçons (quoique l'un des deux a plus trop interet a merder sous peine de changement de pseudo.
Je ne vouis les presente pas, mais voici leur gueule:



Je m'arrete là pour les guitaristes, même si j'en oublie forcément, place aux chanteurs!

_________________
Il faudrait écrire ou dessiner avec un crayon entravé, la vérité est dans les balbutiements!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beurk Rogers
Keeper Of The Seven Keys
Keeper Of The Seven Keys


Nombre de messages : 3057
Age : 41
Localisation : Dans le sceau, je trempe...
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Dim 22 Fév - 15:22

LES CHANTEURS

DIO:



Ce n'est un secret pour personne Dio est le vocaliste que je place au dessus de tout le monde, merde, bientot 70 balais et sa voix est presque intacte!!!
C'est pas Ozzy et Halford qui peuvent en dire autant!
J'ai toujours dis que j'etais non croyant, c'est totalement faux, je crois au Bon DIO!
Et ça fait du bien nom de Dieu!

Mike Patton:



Autre vocaliste que je place trés trés haut, le chanteur de Faith no More, Tomahawk, Fantomas, Mr Bungle, Peeping Tom..... Euh, On s'arrete lä?
Bref autant capable de vociferer que de crooner, de chanter le morceaux le plus Metal qui soit et de biffurquer sur un tempo Funk en un temps record, jamais vu aussi versatile que Maitre Patton, ce mec est un fou et un genie à la fois!
Rare!

Michael Kiske:


Con ou pas, on ne peut nier l'influence de ce monsieur sur nombre de chanteur de metal mélodique, sa voix est magnifique, et ce que j'ai pu en entendre aujourd'hui me force a constater que c'est toujours le cas (qu'on aime ou pas sa musique actuelle).
Personne, a qui on aura collé un "we got the right" dans les portugaises ne pourra dire le contraire.

André Matos:



Un mec pour qui j'ai beaucoup de respect, un mec que je suis depuis le 1er Angra, (me suis pas fais tatouer l'ange de la pochette sur le bras pour rien), personne aussi que j'ai pu rencontrer et qui est d'une gentillesse hors du commun, un frontman d'exception, un chanteur d'exception et un excellent compositeur.

_________________
Il faudrait écrire ou dessiner avec un crayon entravé, la vérité est dans les balbutiements!


Dernière édition par Rayon Gamma le Dim 22 Fév - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les personnages métalliques qui vous impressionnent   Aujourd'hui à 8:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Les personnages métalliques qui vous impressionnent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les personnages métalliques qui vous impressionnent
» Les personnages métalliques qui vous ont changé la vie
» Avez vous reçu places de Worldticketshop.com?
» Enrique dans Rendez-vous avec mon idole
» Franz Mack, le second Walt Disney, vous en pensez quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEPERS OF TOMORROW :: BISTROT :: De tout et de rien :: Le Coin Perdu-
Sauter vers: